•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Retard de construction de l’école 040 : des élèves du secondaire resteront au primaire?

Enseigne de la Commission scolaire des Portages-de-l’Outaouais, à Gatineau.

La directrice générale de la CSPO affirme qu’il s’agit du scénario « le plus acceptable » parmi les huit qui ont été analysés.

Photo : Radio-Canada / Christian Milette

Jérôme Bergeron

Puisque la nouvelle école secondaire 040, dans le secteur d’Aylmer, ne sera pas prête pour la prochaine rentrée scolaire, la Commission scolaire des Portages-de-l'Outaouais (CSPO) a fait part de son intention, mercredi, de transférer les élèves de la première année du secondaire vers l’école primaire des Tournesols en 2020-2021.

Ce transfert toucherait les quelque 250 élèves qui prévoient fréquenter l'École secondaire Grande-Rivière en formation générale.

Cet établissement étant déjà plein, le plan initial d’y accueillir temporairement les élèves de première secondaire de l’école 040 a donc été abandonné.

Ainsi, après avoir passé plus de six ans dans une école primaire, ils devront attendre une année de plus avant de fréquenter une école secondaire.

À l'école secondaire, mais pas tout de suite

La directrice générale de la CSPO, Nadine Peterson, affirme qu’il s’agit du scénario « le plus acceptable » parmi les huit qui ont été analysés.

Avant d'entériner la décision en décembre prochain, la CSPO doit procéder à la consultation des parents des écoles visées, explique le président de la Commission scolaire, Mario Crevier.

Ça se peut que les gens aient une idée qu'on n'ait pas pensée. On va consulter les deux conseils d'établissement et le 13 décembre ça sera officialisé, affirme M. Crevier.

Par conséquent, les élèves de troisième et quatrième années de l’établissement des Tournesols devraient déménager dans l’immeuble de la Petite-Ourse.

La CSPO estime qu'un peu moins de 250 élèves du secondaire seront touchés par ce changement, c’est sans compter les élèves du primaire qui auraient à déménager à la Petite-Ourse.

Ce plan de contingence serait mis en branle pendant un an seulement, le temps que l'école 040 soit construite.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Éducation