•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Yves-François Blanchet lance des piques à une Alberta qui est déjà à fleur de peau

Le chef bloquiste Yves-François Blanchet en entrevue à ICI Radio-Canada Télé.

Au sujet de l'exploitation pétrolière en Alberta, Yves-François Blanchet, chef du Bloc québécois, affirme que Jason Kenney a une responsabilité à l'égard de la planète.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Nassima Way

Le premier ministre de l'Alberta a eu des mots durs à l'égard de Yves-François Blanchet, après que le chef du Bloc québécois eut critiqué l'extraction pétrolière dans l'Ouest, mercredi matin, à Ottawa.

S’il veut prendre l’argent du pétrole de l’Alberta, il faut nous permettre de le développer, a déclaré Jason Kenney, en faisant référence à la péréquation qui redistribue une partie de l'impôt fédéral aux provinces moins riches.

Vous ne pouvez pas avoir le beurre et l’argent du beurre.

Jason Kenney, premier ministre de l'Alberta

Alors qu'il était interrogé sur l’Ouest canadien, le chef du Bloc québécois avait affirmé qu’il continuera de se battre contre ce qu’il nomme un besoin obsessionnel d’extraire du pétrole.

C'est ce qui a provoqué la colère de Jason Kenney. Ce dernier a répété que c’est notamment grâce aux revenus du pétrole que le transfert fédéral au Québec s’élève à 13 milliards de dollars. Selon lui, les Québécois doivent choisir entre l’argent du pétrole et l’environnement.

Plan rapproché de M. Kenney.

Le premier ministre de l'Alberta, Jason Kenney, le 12 juin 2019, à Québec.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

La réponse d’Yves-François Blanchet a été presque immédiate. Il a dit qu’il laisse à Jason Kenney le pétrole et l’argent du pétrole.

L’Alberta ne verse pas de péréquation au Québec. C'est une fable.

Yves-François Blanchet, chef du Bloc Québécois

Le chef du Bloc québécois rappelle que les transferts de la péréquation ne proviennent pas directement des revenus du pétrole, mais de la contribution de l’ensemble des Canadiens aux coffres du gouvernement fédéral.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Politique provinciale