•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une ligne téléphonique pour la police de Calgary réduit les visites à l'urgence

Une femme assise devant son ordinateur.

Une intervenante répond à un appel venant de la police de Calgary.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Une ligne téléphonique pour aider les agents du service de police de Calgary (CPS) à mieux répondre aux appels de personnes souffrant de problèmes de santé mentale a été lancée il y a un an à Calgary. Elle a permis de réduire le nombre de visites aux urgences.

Des infirmières, des psychologues et des travailleurs sociaux sont disponibles pendant la journée pour répondre aux appels des agents du service de police de Calgary.

Un service essentiel, estime le policier Joel Rumancik.

Nous répondons à beaucoup d’appels avec une composante en santé mentale, explique-t-il.

Les policiers qui interviennent auprès de ces personnes doivent souvent les accompagner à l'urgence pour qu'elles soient évaluées par des professionnels.

En 2018, 5700 personnes ont été accompagnées, un nombre qui a chuté de 64 % depuis l’entrée en vigueur du service, ce qui a économisé du temps et de l'argent.

Joel Rumancik explique que, comme beaucoup de ses collègues, il préfère agir par mesure de précaution, alors que la situation ne l'exige pas forcément.

Personnellement, je sais que, comme je ne m’y connais pas, je préférais m'en remettre à un hôpital, dit-il.

Le service est seulement offert 12 heures par jour. Services de Santé Alberta envisage de l'allonger à 24 heures sur 24.

Un service téléphonique similaire existe à Edmonton.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Santé mentale