•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Manitoba va réviser son programme de radars photo

Un radar photo monté dans une voiture.

La province veut s’assurer que les radars photo réduisent le nombre d’excès de vitesse.

Photo : Radio-Canada

Gavin Boutroy

Le gouvernement du Manitoba a annoncé mercredi qu’il prépare une révision de ses politiques concernant l’utilisation de radars photo. Winnipeg reste le seul gouvernement municipal dans la province à utiliser cette technologie.

La loi provinciale concernant l’utilisation de radars photo date de 17 ans. Le ministre de l’Infrastructure, Ron Schuler, affirme qu’il est temps d’examiner à quel endroit et à quel moment les radars photo sont utilisés, et s’ils améliorent la sécurité sur les routes.

Cette initiative s’inscrit dans une stratégie de trois ans annoncée en 2017, le Plan de sécurité routière du Manitoba. Elle vise à rendre les routes manitobaines plus sécuritaires.

Winnipeg a officiellement adopté le radar photo en 2003. Le but du programme était d'assurer le respect des limites de vitesse, notamment dans les zones scolaires et les zones de construction.

La province affirme qu’elle veut s’assurer que l’utilisation de radars photo continue de réduire le nombre d’excès de vitesse.

Elle publiera bientôt une demande de propositions pour effectuer la révision. Les municipalités et les autorités pourront se prononcer par des consultations. Un rapport final avec des recommandations sera alors préparé pour guider les décisions de la province.

100 000 infractions par année

Winnipeg est la seule municipalité au Manitoba à posséder un programme de radars photo. Au cours des cinq dernières années, le service de police a dénombré environ 100 000 infractions par année dans le cadre de ce programme.

En 2018, ce programme, qui permet de sévir contre les conducteurs fautifs, a permis de générer un surplus annuel de plus de 10 millions de dollars. Ces fonds servent à financer d’autres activités du service de police, dont le budget annuel se chiffrait en 2018 à 291,5 millions de dollars.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Politique provinciale