•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La commissaire à l'éthique rejette la plainte sur Catherine Dorion

Catherine Dorion, souriante, est assise à la table des invités d'un plateau de télévision

Catherine Dorion lors de son passage à l'émission Tout le monde en parle, dimanche dernier.

Photo : Avanti Groupe / Karine Dufour

Radio-Canada

La commissaire à l'éthique et à la déontologie n'enquêtera pas sur la plainte formulée par le Parti libéral du Québec (PLQ) à l'encontre de Catherine Dorion et de sa photo d'Halloween controversée, estimant que les sujets du décorum et de la tenue vestimentaire ne relèvent pas de sa compétence.

Radio-Canada a appris, mercredi, qu'aucune enquête ne sera déclenchée par la commissaire à l'éthique et à la déontologie concernant les gestes posés par la députée de Québec solidaire dans Taschereau, Catherine Dorion.

Le 5 novembre dernier, l'opposition officielle avait déposé une demande auprès de la commissaire dans le but que cette dernière se penche sur une photo controversée, publiée par Catherine Dorion, au jour de l'Halloween.

Le PLQ estimait que ce cliché, représentant la députée assise en tailleur et talons hauts sur le pupitre central du Salon rouge, allait à l'encontre du Code d'éthique et de déontologie en ce qui concerne les valeurs qui sont exprimées.

Dans une réponse fournie par courriel, mercredi, l'adjointe exécutive de la commissaire à l'éthique a expliqué qu'en vertu de l'article 91 du Code d'éthique et de déontologie des membres de l'Assemblée nationale, on ne peut faire de demande d'enquête sur un possible manquement aux valeurs de l'Assemblée nationale.

Les valeurs de l’Assemblée nationale sont des concepts évolutifs et ce sont les députés qui les définissent.

Shirley-Ann Sheridan, adjointe exécutive de la commissaire à l'éthique

La commissaire considère qu'elle ne peut déterminer unilatéralement des critères d'application qui portent sur le respect de l'institution qu'est l'Assemblée nationale. Il s'agit d'une responsabilité partagée entre la commissaire et l'Assemblée nationale, dit-elle encore dans son message.

Avec les informations de Martine Biron

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique provinciale

Politique