•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lancement de l'Opération Nez rouge dans le Grand Gaspé

Un bénévole de Nez rouge brandit des clés de voiture.

Un bénévole de Nez rouge brandit des clés de voiture.

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Catherine Poisson

Le service de raccompagnement d'Opération Nez rouge sera offert dès les 29 et 30 novembre dans le Grand Gaspé.

Les raccompagnements se poursuivront tous les vendredis et samedis du mois de décembre, de l'Anse-à-Valleau jusqu'à Coin-du-Banc.

Le trésorier du comité organisateur de l'Opération Nez rouge du Grand Gaspé, Georges Chrétien, indique que toutes les équipes de bénévoles sont déjà formées dans Gaspé, mais qu'il manque encore quelques bénévoles dans le secteur de Rivière-au-Renard.

Je pense qu'il leur reste deux ou trois soirées à compléter, ça veut dire qu'ils ont déjà trouvé des équipes, mais ça forme partiellement la grande équipe pour la soirée qui normalement se compose de 15 à 17 personnes, précise M. Chrétien.

Raynald Després et Georges Chrétien, souriants.

Raynald Després et Georges Chrétien de l'Opération Nez rouge du Grand Gaspé, en 2018.

Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

L'an dernier, 248 bénévoles ont réalisé 686 raccompagnements.

Le trésorier souligne que les raccompagnements de 2018 ont permis d'amasser 8839 $ tandis que les commandites se sont élevé à 4597 $.

Les gens sont de plus en plus généreux, avec 8839 $ l'année dernière, malgré le fait qu'on était seulement à 10 soirées, ça a été la meilleure année au niveau des raccompagnements, affirme M. Chrétien.

Il estime qu'il en coûte entre 4000 et 5000 dollars par année pour l'Opération Nez rouge du Grand Gaspé, principalement pour réserver les numéros de téléphone et payer l'essence.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Engagement communautaire