•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Intimidation à l'école : un groupe de travail formé après la mort d'un élève à Hamilton

Un adolescent appuyé sur une clôture.

Le Conseil scolaire Hamilton-Wentworth a nommé trois personnes qui formeront un groupe de travail sur l'intimidation à l'école.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Le Conseil scolaire Hamilton-Wentworth nomme une psychiatre pour enfants, une professeure et un ex-administrateur au sein d'un groupe de travail sur l'intimidation à l'école.

Le Conseil a été critiqué dans la foulée de la mort de l'élève Devan Bracci-Selvey, poignardé à l'extérieur de son école secondaire en octobre.

Selon la mère de la victime, l'adolescent de 14 ans se faisait harceler à l'école depuis la rentrée.

Deux jeunes sont accusés de meurtre prémédité.

Devan Bracci-Selvey portant une casquette, une chemise bleue et une cravate

Devan Bracci-Selvey était victime d'intimidation à l'école depuis la rentrée, selon sa mère.

Photo : Fournie par la famille Selvey

Quelques semaines après l'attaque mortelle, les conseillers scolaires avaient approuvé la formation d'un groupe de travail sur l'intimidation.

Il sera formé de :

Jean Clinton : professeure à la faculté de psychiatrie juvénile de l'Université McMaster

Brenda Flaherty : ancienne directrice de l'exploitation au service des sciences de la santé de Hamilton

Gary Warner : ex-professeur et administrateur à l'Université McMaster

Le groupe de travail doit consulter des experts indépendants et des membres du public afin de formuler des recommandations au Conseil, en matière de prévention et d'intervention face à l'intimidation.

Son rapport, attendu en mai 2020, doit être rendu public.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Crimes et délits