•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une fraude téléphonique de 12 000 $ par des faux policiers de Québec

Un homme âgé parle au téléphone en tenant, dans son autre main, une carte de crédit.

Le fraudeur se fait passer pour un policier du SPVQ au téléphone pour soutirer de l'argent à la victime.

Photo : iStock

Alain Rochefort

Des faux policiers du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) tentent par téléphone de vous soutirer de l’argent. Une victime prise au piège a même versé 12 000 $ aux fraudeurs.

Une dizaine de plaintes ont été déposées depuis août pour ce type de fraude au cours duquel les malfaiteurs ont parfois dérobé d’importantes sommes à leurs victimes.

La manière de procéder se ressemble d’une fois à l’autre.

Modus operandi

La victime reçoit un appel d’une personne qui prétend travailler pour le SPVQ.

Le faux policier fait croire à la victime qu’elle est recherchée dans un autre pays pour blanchiment d’argent à la suite du vol de son identité.

Le malfaiteur met ensuite de la pression sur son interlocuteur en lui mentionnant notamment que des policiers s’en vont chez lui pour le mettre en état d’arrestation.

La victime doit déposer un montant d’argent en bitcoins dans un guichet sélectionné par le fraudeur, sans quoi, lui fait-il croire, elle aura des problèmes avec la justice.

« Dans certains cas, les fraudeurs agissent à plusieurs et utilisent différents moyens technologiques pour créer de faux numéros de téléphone qui semblent authentiques et s’affichent même parfois sous le nom du SPVQ », ajoute la police de Québec dans un communiqué.

Appel à la vigilance

Il n’est pas impossible que le fraudeur prétende travailler pour une autre organisation que le SPVQ, insiste la police de Québec.

Le « vrai » SPVQ appelle la population à la vigilance et rappelle de ne jamais prendre de décisions aussi importantes sous pression.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Fraude