•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une aide financière personnalisée pour les agriculteurs du Manitoba

Un champ couvert de neige à perte de vue, sous un ciel bleu et quelques nuages.

Financement agricole Canada veut aider les agriculteurs qui ont subi d'importantes pertes financières en raison des intempéries.

Photo : Radio-Canada / Zoé Clin

Radio-Canada

Les agriculteurs manitobains pourront bénéficier de solutions personnalisées pour compenser les problèmes causées par une saison de récolte qui a été frappée par les intempéries. Financement agricole Canada (FAC) veut travailler avec les agriculteurs aux prises avec des difficultés financières.

L’organisme indique que le nombre d’agriculteurs qui ont subi des pertes financières en raison des mauvaises conditions météo de la dernière année est difficile à évaluer, puisque presque toutes les cultures ont été touchées un peu partout au pays.

On veut exprimer notre soutien. On sait qu’ils [les agriculteurs] ont fait face à de gros défis avec la météo. On veut travailler avec eux à long terme pour qu’ils puissent continuer à avoir du succès.

Maryline Préjet-Adam, directrice du développement des affaires au bureau régional de Regina du FAC

Au Manitoba, les producteurs de grains et d’aliments pour animaux ont été touchés par la sécheresse de l’été dernier, indique la directrice du développement des affaires au bureau régional de Regina du FAC, Maryline Préjet-Adam.

Au moment des récoltes, il y a eu un ralentissement en raison des fortes précipitations. En plus, ils ont eu beaucoup de neige, ajoute Mme Préjet-Adam.

Elle cite également en exemple les producteurs de pommes de terre qui ont eu de la difficulté à déterrer leurs récoltes. Il y en a qui ont jusqu’à 25 % de leurs pommes de terre qui sont encore dans le champ, précise-t-elle.

Selon Agriculture Manitoba, 89 % des récoltes ont été terminées, malgré la tempête de neige à l'Action de grâce. La moyenne pour cette période de l'année est de 96 %. Les conditions sont meilleures que tout ce que les producteurs auraient pu imaginer ou même espérer , estime la porte-parole du ministère, Anastasia Kubinec.

Le FAC souhaite que les agriculteurs qui ont subi d’importantes pertes financières prennent rapidement rendez-vous avec l’organisme pour mettre en place des solutions personnalisées, par exemple un report de paiements de capital ou une restructuration de leur dette.

Avec les informations de L'Actuel et de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Agriculture