•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fermeture des bureaux de CarePartners à Sudbury

Une trentaine de personnes marche brandissant des drapeaux et des affiches.

Les employés de CarePartners à Sudbury étaient en lock-out depuis mai.

Photo : Radio-Canada / Didier Pilon

Radio-Canada

Le fournisseur de soins à domicile CarePartners ferme son bureau de planification de Sudbury, éliminant ainsi 29 emplois. Les employés, membres du syndicat des Métallos, étaient en lock-out depuis mai.

Le représentant du syndicat, Mike Scott, explique que l’entreprise lui a indiqué qu’il était moins coûteux d’effectuer la planification des rendez-vous des préposés aux soins de l’extérieur de la région. 

Il souligne que 22 des 29 individus dont les postes ont été éliminés ont trouvé de nouveaux emplois et qu’une entente a été conclue pour permettre aux employés de recevoir des indemnités de licenciement.

Nos membres ont beaucoup appris de ce lock-out, ils savent qu’ils valent beaucoup plus que ce que leur avait dit CarePartners et les nouveaux emplois qu’ont trouvé la plupart d’entre eux sont mieux rémunérés, note M. Scott.

Les employés de CarePartners accusaient l’entreprise de les priver de leurs avantages sociaux et réclamaient des augmentations salariales conformes au taux d’inflation.

Par voie de communiqué, le Nouveau Parti démocratique (NPD) de l'Ontario déplore la décision de CarePartners et émet des craintes quant à la gestion ultérieure des besoins en soins à domicile dans le nord de l'Ontario.

La députée de Nickel Belt, France Gélinas, et le candidat néo-démocrate de Sudbury, Jamie West

Les députés France Gélinas et Jamie West auraient aimé voir les bureaux de planification de CarePartners rester à Sudbury.

Photo : Radio-Canada

Ce travail a été transféré aux bureaux de CarePartners du sud de l'Ontario, où les gens pourraient ne pas savoir que le village de Wahnapitae se trouve à 45 minutes de la Première Nation de Wahnapitae, déclarent les députés France Gélinas et Jamie West qui représentent respectivement Nickel Belt et Sudbury.

CarePartners est toujours sous contrat avec le Réseau local d’intégration des services de santé (RLISS) du Nord-Est pour fournir des services dans la région. L’entité dit avoir reçu la garantie du maintien de ces services.

CarePartners n'a pas répondu aux demandes d'entrevue de CBC.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nord de l'Ontario

Soins et traitements