•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début à Calgary du procès de Matthew Brown, ancien joueur de la LHJMQ

Matthew Brown mesure 6 pieds et pèse 200 livres. Il est accusé d'entrée par effraction et d'agression armée.

Matthew Brown mesure 6 pieds et pèse 200 livres. Il est accusé d'entrée par effraction et d'agression armée.

Photo : Radio-Canada / CBC

Radio-Canada

Le procès de Matthew Brown a commencé ce mardi avec le témoignage de la victime, Janet Hammett, 68 ans, professeure à l’Université Mount Royal.

Matthew Brown, 28 ans, est accusé d’être entré par effraction chez la professeure et de l’avoir battu avec le manche d’un balai. Les faits remontent au 13 janvier 2018, mais Janet Hammett a pu répondre aux questions du procureur avec précision.

Battue par un homme dévêtu

À 4 heures du matin, le bruit d’une vitre cassée la sort de son sommeil. Elle décide de quitter son lit pour aller voir ce qui se passe. Mais elle n’a pas le temps de franchir la porte de sa chambre. Son élan est arrêté par un homme nu qui lui donne des coups en émettant des sons inhumains. Elle raconte qu’elle pensait que ça ne finirait jamais.

Puis soudainement, les coups s'arrêtent. Elle va se réfugier dans sa salle de bain. Une fois certaine que l’assaillant a quitté sa maison, elle va demande de l’aide à ses voisins qui appelent le 911.

Les blessures de Janet Hammett étaient importantes: main fracturée, tendons déchirés et des contusions graves. Elle a dû subir une intervention chirurgicale pour sa main, et a depuis perdu une partie de sa mobilité. Elle dit qu’elle ne sera jamais la même personne qu’elle était avant cette attaque.

La défense d'intoxication

Pour sa défense, Matthew Brown invoque l’effet de la drogue. Il avait consommé des champignons hallucinogènes à une soirée qui se déroulait dans une maison proche de celle de la victime.

Ses amis ont d'ailleurs confirmé à la barre des témoins qu'il n'était pas violent dans la vie de tous les jours, mais avaient constaté qu'il n'était pas lui-même après avoir consommé ces champignons. Son avocat dit que son client ne pouvait pas comprendre ce qu’il faisait au moment des faits.

Matthew Brown étudiait à l’Université Mount Royal, où il jouait avec l’équipe de hockey depuis 2012. Il a joué dans la LHJMQ, pour les Wildcats de Moncton entre 2008 et 2010.

Son procès va durer jusqu’à la semaine prochaine. Les parents de Matthew Brown, qui est originaire de la Nouvelle-Écosse, ont fait le voyage pour l'appuyer.

Avec les informations de Meghan Grant

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Crimes et délits