•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aide alimentaire : baisse de la demande en Mauricie et au Centre-du-Québec

Une dame qui remet de la nourriture à une femme.

Plus de 25 000 personnes par mois ont recours à l'aide alimentaire offerte par Moisson Mauricie/Centre-du-Québec.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Cette année, 25 583 personnes par mois ont eu besoin d’aide alimentaire dans la région, révèle le plus récent bilan de Moisson Mauricie/Centre-du-Québec. C’est environ 5000 bénéficiaires de moins que l’année dernière.

Il s’agit de la première diminution du nombre de prestataires depuis plusieurs années dans la région.

L’organisme attribue cette diminution à la situation économique qui s’améliore. C’est sûr que le contexte de plein emploi a un impact important, affirme la responsable du financement et des communications de l’organisme, Geneviève Marchand.

C’est signe que des gens ont réussi à améliorer leurs conditions de vie.

Geneviève Marchand, responsable des communications de Moisson Mauricie/Centre-du-Québec

Elle souligne tout de même qu'avoir un emploi n'est pas gage de sécurité alimentaire. Il reste quand même qu’environ une personne sur 10 qui a recours à l’aide alimentaire est en emploi ou prestataire d’assurance-emploi, ajoute-t-elle.

Si on prend l’exemple d’une personne à temps partiel ou à temps plein au salaire minimum, la personne demeure quand même sous le seuil de faible revenu, donc est quand même encore dans une situation fragile, indique Geneviève Marchand.

Gens qui prennent des denrées au comptoir alimentaire.

Il y a environ 5 000 personnes de moins par mois qui ont recours à l'aide alimentaire de Moisson Mauricie/Centre-du-Québec en 2019.

Photo : Radio-Canada

Les personnes seules représentent, encore une fois, plus de la moitié des citoyens qui dépendent de l’aide alimentaire pour se nourrir, dont plusieurs sont des personnes aînées.

Le Bilan-Faim 2019

  • 25 538 personnes aidées chaque mois
  • 65 166 collations et repas préparés avec des aliments distribués
  • 57,3 % des ménages sont des personnes célibataires
  • 9,6 % des bénéficiaires ont un revenu d’emploi ou sont prestataires d’assurance-emploi

Source : Moisson Mauricie/Centre-du-Québec

Avec les informations de Camille Carpentier

Des gens qui placent des denrées dans un entrepôt.

À Trois-Rivières, des bénévoles s'affairent à préparer de la nourriture pour ceux qui en ont besoin.

Photo : Radio-Canada

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Pauvreté