•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le ramassage de la neige commencera mercredi matin à Montréal

Trois hommes, un au volant et deux autres dehors, poussent un véhicule enlisé dans la neige.

Un automobiliste aidé par deux personnes tente de dégager sa voiture prise dans la neige à Montréal.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Montréal lancera dès mercredi matin la première opération de chargement de neige de la saison 2019-2020 après la tempête de lundi. Il s'agit de l'opération la plus hâtive en 36 ans.

Quelque 20 cm de neige sont tombés au cours des dernières 24 heures sur la métropole. L’opération de déneigement, qui sera lancée dès 7 h mercredi matin, est déjà en préparation.

Les services de déneigement sont à pied d’œuvre pour le chargement de sel, d’abrasifs et la préparation des pelles mécaniques. Il s’agit d’une opération importante, explique Philippe Sabourin, porte-parole de la Ville de Montréal.

On va mobiliser 3000 employés. C’est quand même 2200 appareils que vous allez voir apparaître.

Philippe Sabourin, porte-parole de la Ville de Montréal

Normalement, explique M. Sabourin, on va avoir besoin de 96 heures, ça veut dire quatre jours de travail. On va demander aux gens de respecter les interdictions de stationnement pour nous permettre de travailler encore plus rapidement.

Tableau des opérations de déneigement à Montréal.

Tableau des opérations de déneigement à Montréal

Photo : Radio-Canada

Cette opération posera sans doute un « défi budgétaire » en raison de sa précocité.

Il y aura peut-être dépassement […], mais l’important est de sécuriser les déplacements.

Philippe Sabourin, porte-parole de la Ville de Montréal

En plus de l’escouade mobilité qui sera présente, M. Sabourin fait état de nombreuses améliorations apportées cette année pour les opérations de déneigement, notamment l’ajout de nouveaux équipements qui permettront de couvrir plus de trottoirs.

Première neige, premiers tracas

Un véhicule de déneigement sur un trottoir.

Les services de la Ville se disent à l'œuvre pour déneiger voies et trottoirs.

Photo : Radio-Canada

En attendant le début du déneigement, les Montréalais ont eu à composer avec des conditions de conduite particulièrement difficiles depuis lundi soir. La chaussée était très glissante par endroits et des trottoirs n'étaient pas entièrement dégagés.

C’est horrible. À Pointe-aux-Trembles, il n’y a aucun trottoir qui a été déneigé, a confié un passager tôt mardi matin, sortant d’un autobus de la STM.

Les inconvénients de la première bordée de neige

Des automobilistes devaient non seulement nettoyer leur véhicule avant de démarrer, mais aussi se trouver un stationnement, un véritable casse-tête.

Je vais devoir déplacer mon véhicule d’ici, mais où vais-je pouvoir le mettre?, s’interroge un automobiliste un peu essoufflé après avoir enlevé la neige qui couvrait sa voiture.

Je ne me plains pas de Dame Nature, mais de la Ville qui a supprimé toutes les places de stationnement de l’autre côté, lance un autre automobiliste visiblement excédé par le manque de places de stationnement accentué par les travaux dans son quartier.

Autobus de la STM.

Des autobus de la STM ont également eu de la difficulté sur la chaussée glissante.

Photo : Radio-Canada

Depuis lundi, les appels se sont succédé pour demander aux Montréalais de privilégier les transports publics pour leurs déplacements. Certains passagers d’autobus de la STM ont cependant dû patienter à bord de véhicules qui ne pouvaient plus avancer sur la chaussée glissante.

Avec les informations de Sébastien Desrosiers

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Grand Montréal

Conditions météorologiques