•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alexandre Cusson quitte l'UMQ et adhère au PLQ

Le nom d'Alexandre Cusson circule depuis un moment dans les rangs libéraux pour succéder à Philippe Couillard.

Plan rapproché d'Alexandre Cusson, devant un micro.

Alexandre Cusson était courtisé depuis un certain temps par les libéraux.

Photo : Radio-Canada

Mathieu Dion

Alexandre Cusson, maire de Drummondville depuis 2013, a démissionné mardi de son poste de président de l’Union des municipalités du Québec (UMQ), rôle qui l’a fait connaître auprès des Québécois. Son nom circule depuis un bon moment dans les rangs libéraux pour succéder à Philippe Couillard.

Jusqu’à maintenant, M. Cusson se montrait peu intéressé par la course à la chefferie. Mais voilà qu’il a récemment acheté sa carte de membre du Parti libéral du Québec (PLQ), selon ce qu'a appris Radio-Canada.

Avec sa carte de membre, il pourra prendre part au congrès prévu à Sherbrooke les 23 et 24 novembre, événement qui lancera la course.

Jusqu’ici, l’ancienne ministre Dominique Anglade se dirigeait vers un couronnement, au grand dam de nombreux militants libéraux; une course entraînant notamment une mobilisation des membres. Depuis la défaite électorale historique de 2018, le moral est à plat.

En réflexion

Joint au téléphone, M. Cusson s’est dit en réflexion quant à une potentielle candidature. D’anciens organisateurs et députés libéraux feraient néanmoins déjà partie de sa garde rapprochée : l’ancien directeur général du PLQ Sylvain Langis, l’organisatrice en chef de la dernière campagne électorale Josée Lévesque ainsi que les anciens ministres Jean-Marc Fournier et Stéphane Billette.

S’il devait se lancer, Alexandre Cusson jouera sans aucun doute la carte des régions, qui a fait défaut à l’organisation politique au dernier scrutin. Dominique Anglade, députée de Saint-Henri–Sainte-Anne, est quant à elle étroitement associée à la région métropolitaine.

Y aura-t-il d’autres candidats? Gaétan Barrette a toujours indiqué qu’il annoncerait le fruit de sa réflexion après le congrès. Marwah Rizqy se montre moins certaine depuis l'annonce de sa participation à la course.

Une course attendue

Interceptée dans un corridor de l'Assemblée nationale, Mme Rizqy a réagi à ces nouveaux développements. Nous vous l'avions dit qu'il y aurait une course au Parti libéral du Québec, a-t-elle souligné.

Je crois sincèrement que c'est une personne qui a de belles capacités pour rassembler le monde. Je suis très contente qu'il ait pris sa carte de membre et j'ai très hâte à la suite des choses.

Marwah Rizqy, députée du PLQ dans Saint-Laurent

Son collègue André Fortin a indiqué que, depuis longtemps, des militants veulent une course à la chefferie, mais que d'autres y sont moins enclins parce que ça peut diviser un parti.

Le président de l’aile jeunesse démissionne

À moins de deux semaines du congrès, le président de l'aile jeunesse Jonathan Lapointe a annoncé mardi qu’il quittait ses fonctions pour des raisons personnelles.

J’ai l’ultime conviction que j’ai réussi à apporter un vent de changement au sein de notre formation politique, un souffle régional et une joie de militer sans borne, a-t-il déclaré dans par voie de communiqué. Dorénavant, je souhaite me concentrer sur ma vie professionnelle ainsi que passer plus de temps auprès de ma famille.

Originaire des Escoumins, sur la Côte-Nord, et considéré comme un bon représentant des régions, il avait été élu en juin. Le vice-président Mark Dewar le remplacera.

Mathieu Dion est correspondant parlementaire à Québec

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique municipale

Politique