•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouveau-né retrouvé mort : un organisme veut relancer l’idée du « berceau de l’ange »

Des fleurs, des toutous et des chandelles déposés dans la neige au pied d'un arbre.

Des personnes ont déposé des fleurs, des toutous et des chandelles en hommage à l'enfant retrouvé mort, vendredi, à Saskatoon.

Photo :  Scott Larson

Radio-Canada

L’organisme Sanctum Care souhaite relancer l'idée du « berceau de l’ange », après qu'un nouveau-né a été retrouvé mort dans un bac de recyclage, à Saskatoon. Le programme permettrait aux mères d’abandonner leurs enfants de manière sécuritaire et anonyme.

L'initiative avait été proposée à la province une première fois l'automne dernier par l’organisme qui vient notamment en aide aux personnes touchées par la crise des opioïdes. Toutefois, le ministère des Services sociaux de la Saskatchewan avait décidé de mettre le dossier en veilleuse, préférant former un groupe de travail chargé d’étudier l’intérêt d’un tel projet.

Nous voulons inciter les femmes à prendre les bonnes décisions, que ce soit pour elles ou pour leurs enfants. Plusieurs options s’offrent à elles, comme l’adoption, mais celle du ‘’berceau de l’ange’’ n’existe pas encore en Saskatchewan. Nous voulons offrir cette possibilité, affirme la directrice de Sanctum Care, Katelyn Roberts.

Selon elle, un programme comme celui-ci est devenu nécessaire à Saskatoon en raison de la crise des opioïdes, qui met un grand nombre de mères et d’enfants en danger.

Gros plan sur le visage de Katelyn Roberts, qui répond aux questions du journaliste.

La directrice de Sanctum Care, Katelyn Roberts, dit avoir été ébranlée par la mort d'un nouveau-né abandonné dans un bac de recyclage à Saskatoon, vendredi dernier.

Photo : Radio-Canada / Omayra Issa

Katelyn Roberts ajoute que des discussions auront eu lieu avec le ministère des Services sociaux cette semaine.

Pour le moment, aucun échéancier n’a été établi par l’organisme de Saskatoon pour mettre sur pied un tel programme.

Par ailleurs, le Service de police de Saskatoon recherche toujours la mère du nouveau-né retrouvé mort vendredi dernier.

Une autopsie a été pratiquée sur le corps de l’enfant mardi.

Les résultats de l’autopsie, quant à eux, ne sont pas encore connus.

Avec les informations d'Omayra Issa et Dan Zakreski

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Soins et traitements