•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un travailleur subit un choc électrique à la suite d'un vol de cuivre

Un panneau indiquant un haut voltage se trouve sur la clôture qui protège un pylône électrique.

Des gens volent des fils de cuivre dans ce genre d'installations malgré les affiches qui les préviennent du danger.

Photo : Nalcor

Radio-Canada

Un monteur de ligne de la société Nalcor a subi un choc électrique en travaillant sur un pylône près des installations de Churchill Falls, au Labrador.

L’accident s’est produit parce que quelqu’un avait volé le fil de mise à la terre qui aurait assuré la sécurité du travailleur, explique Nalcor, la société de la Couronne responsable de cette ligne électrique.

Le travailleur a eu de la chance de s’en tirer parce que la situation était très dangereuse, selon un vice-président de Nalcor, Walter Parsons.

L’accident s’est produit le 10 octobre. Deux monteurs de ligne sur une plateforme à 25 mètres du sol remplaçaient un isolateur. Ce travail fait partie de l’entretien ordinaire de l’équipement.

L’un des travailleurs a touché une pièce électrisée. Il est resté paralysé pendant quelques minutes, explique M. Parsons, mais il a ensuite réussi à descendre tout seul de la plateforme.

Le monteur de ligne a subi un examen médical à la clinique de Churchill Falls et il était de retour au travail le jour même, mais Walter Parsons souligne qu’il aurait pu perdre la vie.

Un « nombre considérable » de fils coupés

Les fils de mise à la terre sont essentiels à la sécurité de toute installation électrique.

Lorsque les monteurs de ligne font des travaux d’entretien, ils coupent l’alimentation électrique de l’équipement.

Mais en l’absence d’un fil de mise à la terre, l’équipement peut s’électriser par induction. Il y a eu dans ce cas une transmission d’électricité d’un fil à un autre sans contact direct entre eux.

Trois pylônes électriques

Ces pylônes se trouvent à une cinquantaine de kilomètres de Churchill Falls. Un monteur de ligne a été électrocuté en travaillant sur l'un d'eux à 25 mètres du sol.

Photo : Nalcor

La sécurité dépend des fils de mise à la terre, affirme Walter Parsons.

Nalcor a découvert qu’un nombre considérable de fils de mise à la terre avaient été coupés dans ces installations pourtant clôturées et fermées à clé, indique M. Parsons.

Le vol de cuivre est à la hausse

Le nombre de vols de cuivre dans les installations de Nalcor augmente, mais c’est la première fois que cela entraîne un choc du genre pour un travailleur.

Walter Parsons craint que d’autres accidents se produisent. Les voleurs de cuivre mettent en jeu leur propre vie et celles des travailleurs, dit-il.

Ces vols poussent Nalcor à mettre à jour la formation de ses travailleurs. Ces derniers seront plus diligents au moment de vérifier si l’équipement fonctionne comme prévu, explique M. Parsons.

Nalcor a porté plainte au détachement de la Force constabulaire royale de Terre-Neuve à Churchill Falls.

Walter Parsons ajoute qu’il a de la difficulté à comprendre pourquoi des gens commettent des vols dans les installations électriques, étant donné que la valeur des rebuts de fil est faible.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Terre-Neuve-et-Labrador

Vol