•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Baie-des-Sables veut sauver son quai municipal avant qu'il ne soit trop tard

Un quai de béton couvert de branche et une affiche indiquant que l'accès est interdit.

Des résidents de Baie-des-Sables espèrent réussir à trouver le financement nécessaire à la réfection du quai municipal.

Photo : Radio-Canada / Michaële Perron-Langlais

Michaële Perron-Langlais

Des résidents de Baie-des-Sables craignent de voir leur quai municipal disparaître si d’importants travaux ne sont pas effectués dans les prochaines années. Pour réussir à sauver le quai, ils espèrent trouver 1,5 million de dollars pour la réfection des installations.

Ces démarches sont menées par le comité pour la sauvegarde du quai de Baie-des-Sables, mis en place par des membres de la communauté.

Selon le président de cette organisation, Denis Forest, l’état du quai se détériore depuis le milieu des années 1980, moment où le gouvernement fédéral l’a cédé à la municipalité. Les municipalités n’ont pas beaucoup de budgets pour maintenir le quai, explique-t-il. À Baie-des-Sables, depuis 84, on n’a pas mis beaucoup d'argent pour maintenir le quai, donc il se détériore. Plus ça va aller, plus il va se détériorer.

L’an dernier, à la demande des citoyens, la municipalité a commandé une étude à la firme d’ingénierie Tetra Tech, afin d’estimer le coût des travaux nécessaires.

Une structure de béton en mauvais état.

L'état du quai se détériore depuis plusieurs années.

Photo : Radio-Canada / Michaële Perron-Langlais

Après avoir analysé les différentes options contenues dans le rapport, le comité a présenté le projet qu'il aimerait voir se réaliser devant le conseil municipal, la semaine dernière. La facture s’élève à près de 1,5 million de dollars.

Les élus et les membres du comité pour la sauvegarde du quai disent maintenant vouloir travailler ensemble pour faire avancer ce dossier.

Le maire de Baie-des-Sables, Denis Santerre, précise que la partie du montant qui devrait être assumé par la municipalité est toujours inconnue. On va voir jusqu’où on peut aller, dit-il. C’est certain que si c'est un montant qui est élevé, il y aura une consultation publique, parce que ce n'est pas toute la population qui est intéressée à ce que le quai se fasse réparer.

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que la municipalité tente de faire réparer son quai. Des démarches avaient été entreprises il y a 10 ans, mais le projet avait été abandonné, faute de financement.

Le coeur de la municipalité

L'accès au quai de Baie-des-Sables est interdit depuis maintenant près d'une décennie, parce que l'endroit est jugé dangereux, mais les gens continuent de s’y rendre.

Le quai de Baie-des-Sables.

Même si l'accès au quai est interdit depuis une décennie, plusieurs continuent de s'y rendre.

Photo : Radio-Canada / Michaële Perron-Langlais

Le maire croit donc que le quai doit être réparé pour des questions de sécurité. Il y a des panneaux qui disent qu’on n’a pas accès au quai, mais ils y vont quand même, explique-t-il. C’est pour se protéger et protéger la municipalité parce que les gens s’avancent sur les roches pour aller pêcher [...] et c’est dangereux.

Denis Santerre soutient également que le quai sert à protéger le littoral contre l'érosion, en plus d'être un lieu de rencontre pour les résidents et pour les touristes.

C’est ce qu’il a constaté lors des célébrations du 150e anniversaire de Baie-des-Sables, en juillet dernier.[Pendant les festivités], on avait quand même 700 à 800 personnes qui venaient par jour et l'achalandage était sur le quai, raconte-t-il. C'est le coeur de la municipalité.

Le président du comité pour la sauvegarde du quai de Baie-des-Sables espère donc réussir à réparer les installations, avant qu’il ne soit trop tard. On est optimiste, assure Denis Forest. Quand je prends quelque chose en main, c’est parce que je sais que ça va aboutir.

Le maire de la municipalité demeure de son côté plus prudent. C’est certain qu’il y a toujours des doutes, parce qu’on a fait l’exercice en 2009-2010 et ça n’avait pas été favorable pour nous, rappelle-t-il.

Il affirme toutefois ressentir un nouvel engouement de la part de la communauté pour le dossier du quai et assure qu’il s’agit d’un enjeu prioritaire pour la municipalité de Baie-des-Sables.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Infrastructures