•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une campagne de sociofinancement pour sauver l’épicerie Bizz à Saguenay

La façade du magasin Bizz.

L'épicerie Bizz est située au coin des boulevards Barrette et Talbot.

Photo : Radio-Canada / Yohann Gasse

Radio-Canada

Le magasin d'aliments naturels Bizz, situé dans l’arrondissement de Chicoutimi, lance une campagne de sociofinancement pour assurer sa survie.

En octobre, le commerce du boulevard Talbot a dû fermer ses portes en raison d’importantes difficultés financières. Pour relancer le magasin, un projet de coopérative a été mis sur pied. Il  implique les travailleurs, les clients, les fournisseurs et les producteurs.

Pour concrétiser le projet, les instigateurs ont besoin de rallier au moins 2000 membres et d’amasser 100 000 $. Ils estiment que la reprise collective de cette épicerie indépendante est essentielle pour donner une vitrine aux produits régionaux.

On pense qu’avec cet engagement de la population ça va permettre la création d’une coopérative de solidarité.

Guylaine Pelletier, membre fondatrice de la coopérative Bizz

Toute la population est invitée à contribuer aux premiers pas de la coopérative. Jusqu’à sa fermeture, Bizz faisait affaire avec pas moins de 113 producteurs et transformateurs du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Apprendre du passé

Un comité provisoire de sept personnes a déjà été créé. L’équipe pourra compter sur l’expérience de Guylaine Pelletier, une citoyenne qui a déjà aidé à mettre sur pied avec succès la coopérative du Café Cambio. D’ailleurs, elle souhaite transposer la structure de cette coopérative à celle du Bizz.

L’important, ce n’est pas nécessairement de reprendre le Bizz là où il est en ce moment, mais plutôt de lui permettre d’avoir une seconde vie, dans ce local ou un autre.

Guylaine Pelletier, membre fondatrice de la coopérative Bizz

Déjà des appuis

Quelques heures à peine après le lancement de la campagne de sociofinancement, une somme d’un peu plus de 3600 $ a déjà été récoltée sur la plateforme Gofundme.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Économie