•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Manitoba aura bientôt une « clinique virtuelle » pour mieux traiter la maladie de Lyme

Deux tiques responsables de la maladie de Lyme sur un doigt.

Un programme collaboratif pour mieux diagnostiquer et traiter la maladie de Lyme sera bientôt en service au Manitoba.

Photo : iStock

Radio-Canada

Santé Manitoba met sur pied une « clinique virtuelle » pour mieux diagnostiquer et traiter la maladie de Lyme. Le programme collaboratif annoncé par le gouvernement provincial en juin dernier sera en service dans les premiers mois de 2020 et recevra un financement de 240 000 $ par année.

Le médecin hygiéniste de la province, Richard Rusk, explique que les maladies transmises par les tiques sont difficiles à diagnostiquer et que ce nouveau programme vise à aider les médecins en les mettant en contact avec des experts.

Dans bien des cas, il faut des évaluations approfondies que le médecin de famille ne peut faire.

Richard Rusk, médecin hygiéniste du Manitoba

La clinique virtuelle réunira un spécialiste des maladies contagieuses, un neurologue, un spécialiste de la médecine interne, un rhumatologue, un psychiatre, un physiatre, une infirmière et un pharmacien.

Le Dr Rusk ajoute que les services sont destinés aux patients qui présentent des symptômes avancés de la maladie de Lyme et de nouvelles maladies transmissibles par les tiques.

Le programme collaboratif à l'essai

Le programme du Manitoba fera partie d'un réseau pancanadien de recherche sur la maladie de Lyme, le Canadian Lyme Disease Research Network.

Certains détails du programme doivent encore être réglés avant son lancement officiel, mais déjà des essais sont effectués. Des patients qui sont déjà vus par une spécialiste de médecine interne commencent à être suivis par d’autres experts.

Le Dr Rusk indique que, à terme, la clinique virtuelle suivra de 10 à 12 patients par mois : Parce que c’est complexe. Chaque patient passe environ deux heures avec le spécialiste de médecine interne, en plus des rendez-vous avec d'autres spécialistes.

Les autorités de la santé estiment qu’un millier de Manitobains souffriraient d’une maladie transmise par les tiques et auraient besoin d’aide pour recevoir un diagnostic et des traitements.

En 2018, 70 cas de maladie de Lyme ont été signalés. De ce nombre, 28 cas ont été confirmés, et 26 ont été considérés comme des cas possibles de la maladie, selon la province.

Avec les informations d'Eleanor Coopsammy

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Soins et traitements