•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le plus fort de la première tempête hivernale est passé

Un tracteur souffle la neige, ses phares allumés, dans la tempête, à la nuit tombée, le 12 novembre 2019.

Les déneigeurs ont eu une très longue journée pour cette première tempête hivernale.

Photo : Radio-Canada / Jean-Pierre Perouma

Radio-Canada

La première tempête de neige hâtive se calme au Bas-Saint-Laurent.

Vers 18 heures, mardi, entre 15 et 20 cm de neige sont accumulés sur le Bas-St-Laurent. Selon Environnement Canada, la plupart des précipitations attendues se trouvent maintenant au sol.

Il continuera de neiger jusqu'à mercredi, mais on prévoit au maximum de 5 à 10 centimètres de plus.

Le vent toujours de la partie en soirée

Bien que son intensité devrait diminuer progressivement, le vent du nord-est sera soutenu à 40 km/h, avec des rafales à 60. De la poudrerie est donc à prévoir en soirée, et la visibilité sera réduite.

Transports Québec indique une visibilité réduite de Rivière-du-Loup à Trois-Pistoles. La plupart des routes au Bas-St-Laurent sont enneigées.

Le sergent Claude Doiron de la Sûreté du Québec rappelle qu'il faut se réapproprier nos bonnes méthodes de conduite en conditions hivernales. Il faut réduire sa vitesse en deçà de la limite permise par la loi, conseille-t-il. Il faut également garder une distance sécuritaire avec le véhicule qui nous précède et anticiper les freinages et les arrêts obligatoires. C’est important de le faire.

Une route enneigée à Rimouski.

Un aperçu de l'accumulation de neige à Rimouski

Photo : Radio-Canada

Onde de tempête

L'onde de tempête annoncée aura créé du mouvement sur les côtes, quelque peu, mais la sécurité civile indique ne pas avoir reçu de demande de la part des municipalités ou de résidents en lien avec des débordements.

Tout de même, la combinaison de la pleine lune, d'une forte dépression et de vents forts aura créé un décor spectaculaire au bord du fleuve. La Haute-Gaspésie y a cependant goûté, avec la fermeture de la route 132 entre Tourelle et Manche-d'Épée cet après-midi.

Les écoles étaient fermées dans la commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs, dans Kamouraska-Rivière-du-Loup, à La Pocatière et Saint-Pascal. Et la commission scolaire des Phares a suspendu les cours en après-midi.

Des vagues déferlent sur la côte lors de la tempête du 12 novembre 2019.

L'onde de tempête a déferlé sur la côte du Bas-Saint-Laurent mardi après-midi.

Photo : Radio-Canada

Les services automobiles débordés

Du côté des déneigeurs, on a mis les bouchées doubles. Au service de déneigement Pro Neige, par exemple, on indique que 300 demandes de propriétaires se sont ajoutées dans la journée de lundi.

Y’a beaucoup de retardataires qui appellent et c’est pas évident, estime le propriétaire, André Hins. Ils veulent tous être déneigés mais à la dernière minute, c’est quasiment impossible pour nous de baliser pour assurer le service.

De côté de la Ville de Rimouski, les équipes se préparent depuis le mois d'octobre. Cette année, le budget alloué au déneigement de la municipalité est de 5,5 millions de dollars.

De 50 à 75 véhicules sont employés, allant de la chenillette au véhicule lourd.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Conditions météorologiques