•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jimmy Carter hospitalisé après de récentes chutes

L'ancien président des États-Unis avait également été hospitalisé à la fin d'octobre pour une fracture du bassin.

Un homme et son épouse sont assis sur un banc avant un match de football.

L’ancien président des États-Unis, Jimmy Carter, en compagnie de son épouse Rosalynn, avant un match opposant les Falcons d’Atlanta aux Bengals de Cincinnati, le 30 septembre 2018.

Photo : Getty Images / Scott Cunningham

Agence France-Presse

L'ancien président américain Jimmy Carter a été hospitalisé lundi pour subir une intervention médicale à la tête après de récentes chutes, a annoncé la fondation qui porte son nom.

Jimmy Carter a été admis à l'Emory University Hospital cet après-midi pour une intervention visant à relâcher la pression sur son cerveau, causée par un saignement survenu après ses récentes chutes, a ajouté la même source, précisant que l'opération était prévue mardi matin.

Le président Carter se repose confortablement et son épouse Rosalynn est avec lui, a précisé la même source.

Jimmy Carter avait été hospitalisé à la fin d'octobre pour une fracture du bassin causée par une chute à son domicile. Sa fondation avait qualifié la fracture de légère.

Premier président américain de l'histoire à atteindre l'âge de 95 ans, Jimmy Carter s'était également blessé à la tête le 6 octobre, toujours en tombant à son domicile.

L'ex-président démocrate (1977-1981) était pourtant debout et actif sur un chantier humanitaire dès le lendemain, le visage tuméfié et barré d'un pansement cachant 14 points de suture.

En mai, il avait été opéré pour soigner une fracture de la hanche subie lorsqu’il quittait son domicile de Plains, en Georgie, pour aller à la chasse à la dinde sauvage.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique américaine

International