•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Turquie : mort du principal soutien des Casques blancs syriens

Des policiers et des civils dans une ruelle.

L'endroit où James Le Mesurier a été retrouvé mort à Istanbul.

Photo : Reuters / KEMAL ASLAN

Radio-Canada

James Le Mesurier, directeur de Mayday Rescue, principale organisation de soutien aux Casques blancs, a été retrouvé mort lundi au pied de l’immeuble où il résidait, à Istanbul.

De nationalité britannique, cet ancien officier de l’armée britannique vivait à Istanbul depuis quatre ans.

Citant la conjointe de M. Le Mesurier, la télévision publique turque, TRT, a indiqué que le défunt prenait des antidépresseurs et des somnifères ces derniers temps, en raison de son état psychologique perturbé.

Le bureau du gouverneur d'Istanbul a confirmé la mort de M. Le Mesurier dans un communiqué, affirmant qu'une enquête était en cours pour en déterminer les causes.

Mayday Rescue, que dirigeait M. Le Mesurier, coordonne les dons destinés aux Casques blancs syriens. L'organisation dispose de bureaux à Istanbul et aux Pays-Bas.

Cette dernière a confirmé la mort de James Le Mesurier sur Twitter et a appelé les médias à s'abstenir de spéculer sur les raisons de sa mort.

Nous sommes profondément attristés par la mort de James Le Mesurier, a réagi un porte-parole du ministère des Affaires étrangères britannique dans un communiqué transmettant ses condoléances à sa famille et à ses amis en cette période difficile.

Accusé d'être un ancien agent du MI6

L’organisation des Casques blancs est accusée par la Syrie et la Russie de liens avec des groupes terroristes.

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, avait affirmé le 8 novembre dernier sur Twitter que M. Le Mesurier est un ancien agent du MI6, les services secrets britanniques.

Selon elle, M. Le Mesurier, a été repéré dans le monde entier, notamment aux Balkans et au Moyen-Orient. Ses relations avec des groupes terroristes ont été rapportées lors de sa mission au Kosovo.

En juillet dernier, des membres des Casques blancs et leurs familles ont été évacués de Syrie dans une opération menée par le Canada, l’Allemagne et le Royaume-Uni.

Plusieurs membres de cette organisation ont été accueillis au Canada.

Le 22 octobre, le président américain Donald Trump avait validé une aide de 4,5 millions de dollars pour les Casques blancs.

Avec les informations de Agence France-Presse, RT, et TRT

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Europe

International