•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jusqu'à 15 cm de neige dans l'est ontarien, 10 cm à Ottawa et Gatineau

Une rue enneigée, au centre-ville d'Ottawa.

Les conditions routières pourraient se détériorer dans la nuit de lundi à mardi.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L’est ontarien et l’Outaouais se préparent pour une première vraie bordée de neige de la saison. Une accumulation pouvant atteindre de 10 à 15 cm est attendue par endroit, selon Environnement Canada.

Un avertissement de neige est en vigueur pour le sud-est de l’Ontario, où près de 15 cm de neige sont attendus d'ici mardi matin. Cornwall, Morrisburg, Alexandria et Brockville sont au nombre des villes visées par l'avertissement.

Ce que nous voyons aujourd'hui, c'est une tempête que l’on verrait habituellement en décembre, fait remarquer un météorologue d’Environnement Canada, Peter Kimbell. On pourrait même battre un record de chutes de neige [à Ottawa] pour cette date.

Une carte des accumulations de neige prévue dans la nuit du 11 au 12 novembre 2019.

Une accumulation de 5 à 15 cm de neige est prévue en Outaouais et dans l'est ontarien.

Photo : Radio-Canada

Une première tempête hâtive

La dernière fois que la région a vécu une tempête de neige aussi hâtive, c’était le 4 novembre 1983. Il était alors tombé 26 cm de neige. L’an dernier, il est tombé 15 cm de neige le 16 novembre.

Cette première accumulation de neige risque de prendre de nombreux automobilistes par surprise. L’agente Andrée East du Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) s’attend à voir plusieurs véhicules sans pneus d’hiver sur la route.

Elle recommande aux automobilistes d’adapter leur conduite. On va tenter de garder une plus grande distance entre les véhicules, on va tenter de pouvoir prévenir ce qui s’en vient, alors [il ne faut] pas attendre à la dernière minute pour freiner. C’est important d’être attentif à l’environnement et s’armer de patience surtout, dit-elle.

Bien que la date obligatoire pour munir sa voiture de pneus d’hiver est le 1er décembre au Québec, le ministère des Transports souligne qu’il appartient aux propriétaires de véhicules de procéder à l’installation de leurs pneus d’hiver au moment approprié.

Le ministère recommande aux automobilistes qui n'en ont pas encore de ne pas circuler sur les routes, à moins que ce ne soit absolument nécessaire.

Les autorités rappellent également l’importance de bien déneiger les véhicules et de les munir d’une pelle, d’un balai à neige et d’un lave-glace d’hiver.

Attente pour un changement de pneus

L’attente pour un rendez-vous au garage peut être longue à ce temps-ci de l’année. De nombreux garages de la région affichent complet pour les changements de pneus.

Des pneus empilés dans un garage.

Des garagistes auront fort à faire pour poser plusieurs pneus à neige.

Photo : Radio-Canada / Conrad Fournier

C'est le cas du garage Monsieur Muffler, dans le secteur de Hull. On a de deux à trois semaines d’attente, en ce moment, à cause de la folie furieuse de la tempête qui s’en vient, affirme le propriétaire Paul O. Faucher.

C'est le problème qu’on a chaque année. C’est l’automne et on attend après la petite neige et on se réveille, oups, nos pneus d’hiver. Go go go!

Paul O. Faucher, propriétaire d'un garage Monsieur Muffler à Hull

Un premier test hivernal pour le train à Ottawa

Le Groupe de transport Rideau (RTG) se prépare pour cette première bordée de neige depuis quelques jours. Selon le président de la Commission du transport en commun, Allan Hubley, l’équipement est prêt et les chauffeurs font les tests nécessaires.

Le conseiller municipal ajoute que des trains vides circuleront toute la nuit pour éviter l’accumulation de neige sur les rails.

La Ville d’Ottawa assure qu’elle est aussi prête pour le déneigement des routes et des stationnements. La directrice des opérations, Laila Gibbons, ajoute que la Municipalité va mettre en place de nouvelles mesures afin de mieux déneiger les trottoirs cette année.

Cet hiver, nous continuerons d’utiliser des brise-glaces pour briser la glace sur les trottoirs et les sentiers. Cette technique a connu du succès l’an dernier. Nous avions quatre brise-glaces et nous en achèterons six nouveaux cette année, explique-t-elle.

Une machine qui permet de briser la glace qui se trouve sur les trottoirs à l'extérieur dans le centre-ville d'Ottawa.

La Ville d'Ottawa a mis en place un projet pilote l'an dernier.

Photo : Radio-Canada / Jean Delisle

Mme Gibbons souligne également que le budget municipal pour le déneigement pourrait être augmenté de 5,5 millions de dollars cette année, en raison d’une hausse des dépenses depuis trois ans. De ce montant, 2,9 millions de dollars seraient dédiés à l’entretien des trottoirs.

Avec les informations d'Ismaël Sy et Boris Proulx

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Conditions météorologiques