•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une femme de Kedgwick forcée d'accoucher à Edmundston

Une femme enceinte couchée sur un lit.

On lui apprend à l’hôpital régional de Campbellton qu’elle doit finalement accoucher à Edmundston.

Photo : Radio-Canada / Serge Bouchard

Radio-Canada

La fermeture temporaire des soins de pédiatrie et d'obstétrique de l'Hôpital régional de Campbellton ne fait pas du tout l'affaire d'une femme de Kedgwick.

Sur le point de donner naissance à son quatrième enfant, Myriam Carrier a appris vendredi qu’elle devait finalement accoucher à plus d'une heure de son lieu de résidence, à Edmundston.

Les services de pédiatrie et d'obstétrique ne sont pas accessibles à à l’Hôpital régional de Campbellton du vendredi 8 novembre au mercredi 13 novembre, à 8 h, avait rapporté le Réseau de santé Vitalité la semaine dernière.

L'affiche de l'hôpital, en été.

L'Hôpital régional de Campbellton doit fermer un total de 14 lits cet été en raison de la pénurie de personnel.

Photo : Radio-Canada

Mme Carrier s'est donc rendue à Edmundston le jour même où, ironiquement, elle est supervisée par un pédiatre oeuvrant normalement à l'Hôpital de Campbellton.

Sa mère, Colette Savoie, s’est déplacée pour assister à la naissance de sa petite-fille.

Myriam n’était pas supposée d'accoucher là. Mais vu que le bébé est supposément 13 livres et plus, on ne prend pas de chance. C'est trop gros, dangereux pour une hémorragie, raconte la grand-maman.

Myriam Carrier en compagnie de deux de ses enfants.

C’est à l’hôpital de Campbellton que la jeune mère devait accoucher, comme il a été le cas pour ses trois premiers enfants.

Photo : Gracieuseté

Mme Savoie raconte que sa fille a eu des défis imprévus à relever.

C'est sûr qu'elle est devenue anxieuse, il y a eu des crises de larmes, c'est toute une inquiétude, raconte la grand-mère.

Colette Savoie.

Ce changement de plans a demandé une petite gymnastique à la famille, qui ne prévoyait pas de prendre la route, relate Colette Savoie.

Photo : Radio-Canada / Serge Bouchard

Un problème non planifié

Le Réseau de santé Vitalité s'est dit forcé de fermer les services d'obstétrique et de pédiatrie à Campbellton pendant cinq jours en raison d'un manque de pédiatres. L'un des deux pédiatres de Campbellton est en congé de maladie alors que l'autre s'était déjà engagé à assurer le service à Edmundston durant cette même période.

C'est sûr là que c'était quelque chose qui était prévu d'avance et à ce moment-là, une deuxième absence vient présenter un problème qui n'était pas planifié au départ, explique Gilles Lanteigne, président directeur général du Réseau de santé Vitalité.

Scepticisme à Campbellton

Mais pour Colette Savoie, c’est une situation qui n'a aucun sens. Elle croit que sa fille n’est pas la seule mère à avoir une grossesse à risque à Campbellton. Elle se demande pourquoi le médecin de Campbellton travaillait tout de même à Edmundston cette journée-là.

Elle ne croit pas que la situation va changer. Temporaire? Ce n’est jamais temporaire. C'est comme des essais cachés, soupçonne-t-elle.

La mairesse de Campbellton, Stéphanie Anglehart-Paulin

La mairesse de Campbellton, Stéphanie Anglehart-Paulin

Photo : Radio-Canada

La mairesse de Campbellton craint elle aussi que cette fermeture ne cache des intentions plus grandes pour l'hôpital de sa ville, dont les services se sont graduellement effrités au fil des années.

Pour nous autres, c'est très désolant. On voit petit peu à petit peu la plaie saigner donc pour nous, c'est pas acceptable. On a un hôpital régional qui devrait être exactement ça, régional, dit la mairesse.

Si tout se déroule comme prévu, la petite Alexie devrait voir le jour mardi par césarienne.

Avec les renseignements de Serge Bouchard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Soins et traitements