•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Propos intimidants : la production d’Occupation double s’excuse

Les quatre hommes sont habillés en costume et regardent le photographe.

Quatre participants de l'émission « Occupation double »

Photo : Remstar / Sacha Bourque

Radio-Canada

Des propos intimidants et dégradants de participants de l'émission de téléréalité Occupation double ont forcé la production à s’excuser lundi matin.

Cependant, de tels propos ne semblent pas nouveaux, puisque des téléspectateurs et téléspectatrices dénoncent la violence des mots utilisés par certains participants et ont même lancé une pétition pour demander que la production agisse afin que l’intimidation cesse.

La production a publié des excuses sur sa page Facebook et explique avoir agi. Nous avons rencontré et sensibilisé les participants à plusieurs reprises durant la saison pour les propos qu’ils entretiennent les uns envers les autres.

Lors de l’émission de dimanche soir, des propos auraient atteint un niveau inacceptable. Lors d’une discussion entre trois hommes à propos d’un certain Kevin, voici ce qu’un des participants a dit : Son vote ne vaut pas comme le mien, il ne vaut rien. Il faut le faire sentir que c’est un point un vote, parce qu'il n’a rien à dire, que c'est un déchet depuis le début.

Dans une autre conversation, l’un des participants dit qu’il faut sortir les bonnes vidanges. Les vidanges qui puent le plus.

Aujourd’hui même, la production a rencontré à nouveau les candidats pour leur signifier que certains propos et comportements ne sont pas acceptables. Ceci nous sert de leçon et nous serons encore plus vigilants sur le sujet. Encore une fois, nous nous excusons, ajoute-t-on sur Facebook.

L'animateur d'Occupation double

Jay Du Temple

Photo : Radio-Canada / Karine Dufour

Diffusée sur les ondes de V, Occupation double est animée par Jay du Temple.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Télé

Arts