•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lancement d'une étude québécoise sur l'adoption

Une famille

Le nombre d’enfants issus de l’adoption internationale au Québec est en constante diminution depuis 2004.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Que deviennent les enfants adoptés à l’international une fois arrivés au Québec? C’est à cette question que tentera de répondre une équipe du département de sciences infirmières de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) avec le projet Expériences adoptions.

La professeur Patricia Germain lance ainsi la première vaste enquête québécoise pour dresser un portrait de l’état de santé des enfants, des adolescents et des adultes issus de l’adoption internationale de 1990 à ce jour.

On est près des gens au moment de l'adoption, mais on ne regarde pas ce qui se passe après, note Patricia Germain. Or, on le sait sur le terrain, les familles ne vivent pas toujours ça facile, que ce soit pour l'entrée à l'école, à l'adolescence, ou à l'âge adulte lorsque c'est le moment de devenir eux-mêmes parents.

L’objectif dans le cadre du projet Expériences adoptions est d’obtenir le portrait de 300 enfants et de 300 parents. L’équipe de la professeur a été mandatée par le Secrétariat à l’adoption internationale du Québec pour amorcer ce travail. Elle invite les personnes adoptées, les pères et les mères qui ont adopté pendant la période visée et les professionnels de la santé qui interviennent auprès d’eux à se manifester. Un questionnaire anonyme qui prend une trentaine de minutes à remplir est disponible sur le site de l’UQTR.

L’étude cherche également à permettre aux personnes adoptées d’échanger entre eux sur leur réalité et leur quête d’origine. Ces rencontres auront lieu à Trois-Rivières, Montréal et Québec. Cinq personnes âgées de 18 à 50 ans sont recherchées dans chacune de ces régions.

Le nombre d’enfants issus de l’adoption internationale au Québec est en constante diminution depuis 2004, passant de plus de 900 à 139 en 2018. Le Secrétariat à l’adoption internationale estime que 20 000 enfants ont été adoptés ailleurs dans le monde depuis 1990.

Avec les informations d'Amélie Desmarais

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Famille