•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'ex-chef cuisinier François Robert coupable de crimes sexuels sur 4 mineurs

L'avocate Susan Corriveau et François Robert se rendent à la salle d'audience dans le palais de justice de Québec.

François Robert a plaidé coupable à des accusations de nature sexuelle à l'encontre de mineurs.

Photo : Radio-Canada / Raymond Routhier

Sébastien Tanguay

L’ancien cuisinier François Robert, ex-chroniqueur à Salut, bonjour! Week-end, a plaidé coupable à neuf chefs d’accusation liés à des crimes de nature sexuelle commis sur mineurs.

Les faits reprochés à l’homme de 53 ans remontent à avril 2006 et s’échelonnent sur une période de huit ans. François Robert a fait quatre victimes, toutes âgées de 12 à 14 ans, au cours de cette période.

L’homme a avoué, lundi, avoir tenté de leurrer des garçons par Internet, d’avoir eu des contacts sexuels avec des mineurs, d’avoir agressé sexuellement un mineur et d’avoir obtenu des services sexuels en échange d’argent.

Par Facebook ou par d’autres services de messagerie, toujours sous les pseudonymes de Franky ou de Franck James, François Robert a approché des garçons dans le but d’obtenir des faveurs sexuelles de leur part.

Une victime avait également été rencontrée par l'entremise de Grindr, une application de rencontres homosexuelles réservée aux hommes de 18 ans et plus.

François Robert apparaît tout sourire dans une photo fournie par la police de Québec.

François Robert devait subir son procès, mais il a finalement décidé d'avouer sa culpabilité et de reconnaître les crimes qui lui sont reprochés.

Photo : Radio-Canada / Police de Québec

Échange d'argent

À plusieurs reprises au cours des années, François Robert a eu des relations sexuelles parfois complètes avec des garçons, en échange de sommes allant de 200 à 400 $. Certains ont reçu des cigarettes et d’autres, la promesse d’obtenir un iPhone 5 si la relation se poursuivait.

Ces relations ont eu lieu dans son domicile de Québec et dans deux hôtels de Saint-Jérôme, où il rencontrait un garçon de 13 ans pour obtenir des fellations.

Il a également fait venir la victime à Québec à deux reprises par autobus, dans le but d'obtenir des fellations et des relations sexuelles complètes.

Lors de son dernier séjour dans la capitale nationale, cette victime a reçu 400 $ de Robert, une prime par rapport aux 300 $ habituels en raison de l’approche de Noël et de l’anniversaire du garçon.

Arrêté en 2016

L’ancien cuisinier a finalement été arrêté en juin 2016 à la suite d’une opération d’infiltration policière. C’est une plainte, déposée par la première victime de François Robert, qui a permis d’épingler l’agresseur.

Ce dernier doit connaître sa peine le 4 décembre prochain. Il a promis au juge d'avoir sa valise en main lors de cette prochaine comparution, signe que l'accusé s'attend à purger une peine d'emprisonnement.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Québec

Crimes et délits