•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un fonds pour aider les entreprises à être plus écoresponsables

Un grand bac brun de compost à côté d'un chariot porte-plateaux. Une affiche sur laquelle est inscrite «ici, on composte. Laissez-nous le soin de trier le contenu de votre cabaret.»

Le fonds Écoleader vise à accompagner les entreprises qui souhaitent adopter des pratiques plus écoresponsables. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Jean-François Dumas

Radio-Canada

Les entreprises du Bas-Saint-Laurent ont maintenant accès au fonds Écoleader, du gouvernement du Québec, pour les aider à préparer leur transition vers des pratiques plus écoresponsables.

Ce fonds est doté d'une enveloppe de 18,5 millions de dollars sur quatre ans pour l'ensemble des régions du Québec.

Il permet aux entrepreneurs qui souhaitent établir un plan d'action vers des pratiques plus écoresponsables d'obtenir un financement allant jusqu'à 30 000 $. Pour ceux qui ont des projets impliquant l'acquisition de technologies plus propres, l'aide financière peut aller jusqu'à 50 000 $.

L'agente du fonds Écoleader pour le Bas-Saint-Laurent, Mylène Joncas, accompagnera les entreprises dans leurs projets. Elle explique que le fonds financera surtout des analyses, des études et des plans d'action, par exemple pour mieux gérer les matières résiduelles ou mettre au point une économie plus circulaire.

Une pratique d'affaires écoresponsable, [...] concrètement, ça peut être l'adoption d'une technologie, comme ça peut être un comportement, ou une pratique, ou un changement dans les façons de faire de son entreprise.

Mylène Joncas, agente du fonds Écoleader pour le Bas-Saint-Laurent
Mylène Joncas, agente du fonds Écoleader

Mylène Joncas, agente du fonds Écoleader pour le Bas-Saint-Laurent

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

Mme Joncas ajoute que l'objectif est d'accompagner plus de 1600 entreprises de la région d'ici 2023. Les sommes octroyées pourront représenter jusqu'à 50 % du coût total des projets proposés.

Avec la collaboration d'Édith Drouin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Matières résiduelles