•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Cabaret de la dernière chance de Rouyn-Noranda changera de mains

La façade du Cabaret de la dernière chance.

Le Cabaret de la dernière chance changera de mains après près de 37 ans d'existence.

Photo : Radio-Canada / Félix B. Desfossés

Marie-Hélène Paquin

Le mythique Cabaret de la dernière chance, qui a pignon sur la 8e Rue, à Rouyn-Noranda, depuis 1982, changera de mains.

Le fondateur de l'endroit, Marcel-Yves Bégin, cédera bientôt les clés du bar à trois jeunes entrepreneurs, soit Véronique Aubin, Vicky Charland Chauvette et Alex Dallaire.

Le Cabaret, c'est un endroit fantastique pour moi que j'ai découvert quand j'avais à peine 18 ans, témoigne Vicky Charland Chauvette, serveuse et future propriétaire. Je pense que c'est un bar original; c'est l'endroit où les gens qui ne s'associent pas à d'autres bars trouvent un endroit agréable. Pour moi, c'est important de l'aider à lui donner un autre souffle pour encore plusieurs années.

Pour l'entrevue avec les acquéreurs du Cabaret, écoutez l'audiofil de l'extrait à Région Zéro 8.

On est en démarche pour acheter le Cabaret, ça s’en vient de plus en plus concret, ça devrait se faire, si tout va bien, au début du mois de décembre, indique Véronique Aubin.

L'institution, vouée dès ses débuts à la diffusion du talent régional, s'est transformée en salle de spectacle rayonnant dans toute la province et servant de tremplin local aux artistes, de Richard Desjardins à Philippe B.

En 2017, année de son 35e anniversaire, le Cabaret vivait des moments difficiles. Le bâtiment a notamment besoin de sérieuses rénovations. L'équipe souhaitait trouver de la relève pour lui donner un coup de main, ce qui est maintenant chose faite.

Une soirée de clôture à saveur historique

Le Cabaret de la dernière chance sera fermé du 1er au 5 décembre afin de procéder à quelques améliorations. Le 30 novembre, une soirée est prévue afin de célébrer la fin d'une époque et le début d'un nouveau chapitre pour ce bar-spectacle mythique.

Ça va avoir une saveur un peu plus historique. On veut rendre hommage à ceux qui ont bâti le Cabaret de la dernière chance, en témoignages, en musique, indique Véronique Aubin, responsable des communications au Cabaret.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Commerce