•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fuite de propylène glycol près de Rankin Inlet

Coucher de soleil sur la petite ville de Rankin Inlet.

La fuite a été découverte il y a près d'une semaine, dit la Société d'énergie Qulliq, qui a ouvert une enquête.

Photo : Radio-Canada / Juanita Taylor

Radio-Canada

Une panne d'équipement a engendré une fuite de propylène glycol à Rankin Inlet, au Nunavut, a fait savoir la Société d’énergie Qulliq (QEC), vendredi.

Selon la Société d'énergie, une enquête a été lancée après la découverte, la semaine dernière, d'une fuite dans le système de chauffage qui distribue la chaleur de la centrale électrique aux bâtiments de la communauté.

Entre 15 000 et 20 000 litres de propylène glycol, mélangés à une quantité équivalente d’eau, « ont pu s'être échappés » du système, selon la Société d’énergie Qulliq.

La fuite a été localisée dans un tronçon de conduit relié au centre de santé de Rankin Inlet.

« La partie touchée du [système] a été rapidement isolée et vidée », a fait savoir la société d'État dans un communiqué diffusé vendredi.

« La QEC a signalé l’incident aux autorités et continue de suivre la situation de près. »

Selon le communiqué, le propylène glycol est un produit chimique « relativement non toxique » utilisé comme additif alimentaire et comme composante essentielle de l’antigel.

Il s’agit d’un liquide clair, inodore et sans goût qui se dissout facilement dans l’eau.

La Société d'énergie Qullliq dit utiliser le produit chimique « en raison de sa capacité à transférer de grandes quantités de chaleur ».

Selon la QEC, jusqu'à maintenant, rien ne démontre que le déversement se serait répandu dans le sol.

La QEC affirme qu'elle devra attendre le printemps afin de mesurer les répercussions de la fuite.

« À cette période de l’année, le conduit est gelé sous terre, ce qui rend l’inspection difficile », peut-on lire dans le communiqué.

La société d’État affirme qu’elle fournira une mise à jour sur la situation une fois l’évaluation complétée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Grand-Nord

Environnement