•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Société nationale de l'Acadie part en mission au Québec

Louise Imbeault, présidente de la Société nationale de l'Acadie.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Une délégation de la Société nationale de l'Acadie (SNA) se rendra de Québec à Montréal pour rencontrer la Coalition des organisations acadiennes du Québec, mais aussi des représentants politiques.

Ces rencontres auront lieu du 12 au 15 novembre. La présidente de la SNA, Louise Imbeault, s'entretiendra notamment avec Sonia LeBel, ministre québécoise responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne.

Le[s habitants du] Québec sont nos voisins, et les voisins les plus importants du point de vue de la francophonie. Alors, c'est important de maintenir les liens, estime Mme Imbeault.

Cette rencontre sera aussi l'occasion d'aborder des sujets actuels, comme celui de l'immigration. Le gouvernement québécois de François Legault vient de temporairement mettre en veilleuse sa réforme de l'immigration.

Comme le gouvernement actuel [au Québec] remet en question un certain nombre de choses dans ce dossier d'immigration, je pense que nous, on pourrait peut-être profiter de certaines retombées, avance Mme Imbeault.

La modernisation de la Loi sur les langues officielles est toujours un enjeu cher à la SNA. Dans ce dossier, l'organisme espère désormais compter sur de nouveaux appuis à Ottawa, puisque durant la récente campagne électorale fédérale, le Bloc québécois, qui a fait passer sa députation de 10 à 32 élus, avait tendu la main aux francophones hors du Québec.

Aucune rencontre n'est prévue pour le moment entre la SNA et le Bloc québécois. C'est sûr qu'on va compter sur le Bloc québécois, qui [a] quand même une définition par eux-mêmes de la francophonie, pour nous appuyer là-dedans, relate toutefois Louise Imbeault.

D’après le reportage de Margaud Castadère

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Associations francophones