•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

50 ans de Sesame Street, l'émission qui a su parler de sujets sensibles avec brio

Big Bird, Elmo, Cookie Monster et quelques personnages de l'émission Sesame Street sont dans un autobus.

Big Bird, Elmo, Cookie Monster et quelques autres personnages de « Sesame Street »

Photo : getty images for hbo / Slaven Vlasic

Radio-Canada

Dans les cinq décennies qui se sont écoulées depuis sa première diffusion à la télévision, Sesame Street a aidé les enfants à apprendre à compter et à épeler, en plus de leur présenter toutes sortes de musiques.

Mais l’émission s’est surtout démarquée par sa volonté de repousser les limites traditionnelles de la télévision jeunesse. C’est ce qui lui a permis de survivre aussi longtemps et d’avoir une incidence durable sur l’imaginaire collectif.

« L’émission a toujours eu un mandat bien défini et des objectifs pédagogiques clairs », a affirmé Joe Blatt à l’émission de radio Day 6, à l'antenne de CBC. Professeur à la Faculté d’éducation de l'Université Harvard, il a également été consultant en éducation pour Sesame Street.

M. Blatt a même un personnage à son effigie :

Une émission qui traite de sujets difficiles

En plus d’apprendre aux enfants les chiffres et l’alphabet, Sesame Street n'a jamais eu peur d’explorer des sujets sensibles.

Quand l’acteur Will Lee, qui incarnait M. Hooper, est mort d’une crise cardiaque, Sesame Street a incorporé cette disparition dans l'émission. En effet, dans un épisode de 1983, Big Bird apprend que la mort de M. Hooper signifie qu’il ne pourra plus visiter ce dernier.

Au fil des ans, Sesame Street a également inclus des personnages atteints de trisomie 21, d’un trouble du spectre de l’autisme ou du sida, entre autres exemples.

« L’un des aspects révolutionnaires de Sesame Street a été cette habileté à sortir du curriculum pour embrasser les besoins émotionnels et les problèmes réels des enfants », a affirmé Joe Blatt en entrevue à l’émission de radio Day 6 sur CBC.

Les enfants sont plus intelligents que nous le croyons, et lorsque nous tentons d’éviter un sujet ou de les traiter de manière détournée, souvent, ils le savent. Il est donc très important d’être à leur niveau.

Joe Blatt, professeur à Harvard qui a été conseiller en éducation pour « Sesame Street »

Plusieurs enfants n’ont pas les ressources nécessaires pour passer à travers les épreuves ou les tragédies, explique Blatt. « Alors Sesame Street s’en occupe », conclut-il.

Afin de célébrer ces 50 ans d'existence, la chaîne HBO diffusera une émission spéciale sur Sesame Street dimanche soir.

Avec les informations de CBC

Télé

Arts