•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Recueillement et message de paix pour le jour du Souvenir à Sherbrooke

Des membres des Forces armées se recueillent avec leur chapeau en main.

Des membres des Forces armées canadiennes se sont recueillis à l'occasion du jour du Souvenir à Sherbrooke.

Photo : Radio-Canada / Laurent Ulrich

Radio-Canada

Des membres de plusieurs régiments sherbrookois ainsi que des anciens combattants ont pris part à la parade et à la cérémonie commémorative pour souligner le jour du Souvenir, qui a lieu le 11 novembre.

Les 800 participants se sont d'abord donné rendez-vous à la cathédrale Saint-Michel, où Monseigneur Luc Cyr a présidé la cérémonie.

 En ce jour du Souvenir nous partageons un même désir qu'un monde de paix s'établisse. À chacun et chacune de jouer un rôle...

Mgr Luc Cyr

Le long cortège a ensuite emprunté les rues Marquette et Peel en direction du cénotaphe, alors que des centaines de civils sont déjà rassemblés des deux côtés de la rue King.

Vers 15 h, des dignitaires ont procédé au dépôt des couronnes au cénotaphe.

Devoir de mémoire

Les citoyens présents se souvenaient d’êtres chers tombés au combat ou qui sont revenus de la guerre transformés à jamais.

Mon père était dans la Deuxième Guerre mondiale et je pense à lui, dit Catherine Walker avec émotion.

Plusieurs soulignent le courage des soldats qui ont permis aux Canadiens de continuer à vivre dans une société démocratique et l’importance de se souvenir de leurs sacrifices.

[Les Canadiens] ont le droit de parole et le droit de penser comme ils veulent, parce que d’autres sont passés avant eux.

Steve Nadeau, président Regroupement UN NATO Canada.

Le président de la Légion canadienne à Sherbrooke, Guy Marchessault, souligne que les conflits mondiaux font partie de notre passé et qu’il faut tout faire pour éviter qu’ils se reproduisent dans l’avenir. Le Canada ne serait malheureusement pas à l’abri d’une nouvelle guerre, croit-il.

On voit à travers le monde une certaine récession démocratique dans certains pays. On voit de plus en plus des tendances vers la droite et des gouvernements totalitaires, décrit-il.

Les participants portent eux aussi ce message de paix à travers la cérémonie.

C’est une journée pour rappeler l’importance de maintenir la paix dans le monde, rappelle Mireille Patry, la conjointe d’un des vétérans présents pour la cérémonie.

Après avoir été fermées pendant une partie de l’après-midi en raison de la commémoration, les rues de Sherbrooke ont été graduellement rouvertes à la circulation dès la fin de l'événement.

Le jour du Souvenir est une journée en l’honneur de ceux et celles qui ont servi ou servent présentement dans l’armée canadienne.

D’après le reportage de Guylaine Charette

Estrie

Fêtes et réceptions