•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Cercle de Fermières Immaculée-Conception tient son bazar annuel à Rouyn-Noranda

Le bazar du Cercle de Fermières de Rouyn-Noranda attire des dizaines d'artisans exposants.

Le bazar du Cercle de Fermières de Rouyn-Noranda attire des dizaines d'artisans exposants.

Photo : Radio-Canada / Boualem Hadjouti

Radio-Canada

Le bazar annuel du Cercle de Fermières de Rouyn-Noranda se tient cette fin de semaine au sous-sol de l'église Immaculée-Conception.

Une quarantaine d'artisans participent à l'événement et proposent divers produits de tissage, des produits du bois ou encore des produits de bain.

L'événement attire aussi plusieurs centaines de visiteurs, soit pour acheter des cadeaux de Noël ou bien des produits pour un usage quotidien.

Le bazar sert à financer le Cercle de Fermières, qui en donne aussi pour d'autres causes explique la présidente Lynda Taddio.

Il y a encore un mythe qui dit que les Fermières, on fait juste faire du tricot. Mais ce n’est pas uniquement ça.

Lynda Taddio.

On fait plein de choses, plein d'œuvres caritatives comme pour OLO, on est très impliqué à Préma Québec, Mira et aussi ACWW [L'Union mondiale des femmes paysannes] c'est un peu moins connu, mais c'est vraiment pour aider les femmes à travers le monde, dit-elle.

Daniel Bélanger, artisan, participe pour la troisième fois bazar annuel du Cercle de Fermières Immaculée-Conception de Rouyn-Noranda.

Daniel Bélanger, artisan, participe pour la troisième fois bazar annuel du Cercle de Fermières Immaculée-Conception de Rouyn-Noranda.

Photo : Radio-Canada / Boualem Hadjouti

Parmi les artisans présents, Daniel Bélanger de Rouyn-Noranda qui se spécialise dans les produits du bois.

C'est la troisième fois qu'il prend part à l'événement et ça lui permet de mieux se faire connaître du public.

Ça me fait voir du monde et le monde d'année en année, ils viennent me voir, ils connaissent la qualité de mes produits, dit-il. Puis j'ai une belle réputation côté qualité produits. Si on veut continuer notre passion [on doit] venir dans les salons et vendre, et je fais juste des salons régionaux.

Abitibi–Témiscamingue

Société