•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une première tempête de neige arrive au Québec en début de semaine

Un homme en peignoir pousse la neige dans son entrée avec une pelle.

Un homme déblaie la neige dans son entrée.

Photo : Associated Press / Robert Cohen/St. Louis Post-Dispatch

La Presse canadienne

Avis aux automobilistes qui n'ont pas encore posé leurs pneus d'hiver puisque le Québec devrait connaître sa première tempête de neige en début de semaine. Cette première bordée pourrait compliquer le retour à la maison des automobilistes lundi en fin d'après-midi dans la grande région de Montréal et s'intensifier dans la journée de mardi.

Toutefois, cette première tempête hivernale devrait surtout laisser sa trace à l'extérieur de la métropole, explique le météorologue Alexandre Parent, d'Environnement et Changement climatique Canada.

L'Estrie, le centre du Québec et l'est du Québec, soit le Bas-Saint-Laurent, la Gaspésie et la Côte-Nord, n'y échapperont pas, mais l'intensité reste à voir, dit-il.

Pour le moment, Environnement Canada prévoit de 10 à 15 centimètres de neige sur le sud et le centre du Québec et possiblement davantage sur l'Estrie, la Beauce et l'Est québécois. La neige sera accompagnée de vents forts, particulièrement sur le centre et l'est du Québec, ce qui rendra les déplacements difficiles.

Les effets devraient être principalement mardi, avec de la neige en importance, des vents forts et potentiellement de la poudrerie avec tout ça, souligne M. Parent.

Ça peut toucher Montréal, mais disons que les régions plus au sud ont la plus forte probabilité d'avoir des quantités de neige importantes parce que la dépression va glisser le long de la côte est américaine. Donc, ces régions étant plus près du système, des quantités de précipitations plus importantes sont attendues.

Toutefois, il pourrait ne s'agir que d'un avant-goût de l'hiver puisque dame Nature serait tentée de jouer au yo-yo, précise le météorologue.

On est dans un régime hivernal pour la dizaine de jours à venir. Par contre, après le 20 novembre, la grande majorité des modèles nous ramènent à des températures plus près des normales et même au-dessus. On pourrait donc avoir un retour de l'automne, si je peux m'exprimer ainsi, à la fin du mois de novembre, avec un mercure qui pourrait retourner autour de 7 ou 8 degrés Celsius le jour.

Un vélo sous la neige

Une neige collante tombe sur la métropole (archives)

Photo : Radio-Canada / Simon-Marc Charron

Entre-temps, le Québec devrait connaître un bon refroidissement, avec une température d'environ moins 15 degrés Celsius la nuit, avec le facteur éolien.

Quant à savoir quel genre d'hiver on aura, il faudra toutefois attendre encore un peu pour avoir une bonne idée.

Il va probablement falloir attendre la fin du mois de novembre, affirme M. Parent expliquant qu'aucune tendance claire ne se démarque pour l'instant, sauf une.

Présentement, ce qu'on surveille c'est cette masse d'eau plus chaude sur le nord-est du Pacifique, le long de la côte de la Colombie-Britannique. Parfois, ça va influencer la circulation générale de l'atmosphère, ce qui pourrait nous amener de l'air un peu plus froid lorsqu'on regarde les épisodes dans le passé.

Conditions météorologiques

Environnement