•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Accueil francophone satisfait de la Semaine nationale de l'immigration francophone

Panneau comprenant des flèches et les destinations Canada, France, Chine, Cameroun, Madagascar et Haïti.

L'Accueil francophone dresse un bilan positif des activités organisées au Manitoba dans le cadre de la Semaine nationale de l'immigration francophone.

Photo : Radio-Canada / François Vigneault

Marie-Michelle Borduas

L’Accueil francophone dresse un bilan positif de la Semaine nationale de l’immigration francophone. L’organisme qui tend à faciliter l’installation de nouveaux arrivants a profité de cette semaine pour présenter des visages de l’immigration francophone au Manitoba.

Trois capsules vidéo ont été réalisées sous le thème Raconte-moi tes origines. Dans chacune d’elles, une immigrante francophone y parle de son pays d’origine, soit la Centrafrique, la Tunisie et la Côte-D’Ivoire.

Wilgis Agossa, adjoint de l’Accueil francophone, indique que ces capsules vidéo ont été appréciées.

C’était des occasions non seulement pour la communauté d’accueil de découvrir d’autres pays, mais c’était aussi un gros plaisir pour les personnes qui viennent de ces pays d’entendre parler de leurs origines, souligne M. Agossa.

Loin de la cible d’immigration francophone

Le Manitoba a encore du travail à faire pour atteindre la cible de 7% d’immigrants francophones. En 2017, des tous les nouveaux arrivants, seulement 3% étaient francophone.

Ce n’est pas faute d’efforts, souligne Wilgis Agossa.

Nous savons qu’il y a beaucoup de personnes qui attendent leur tour pour pouvoir immigrer. Il y a de la volonté de parts et d’autres, explique-t-il. J’espère que la volonté politique et les moyens seront mis en place pour atteindre cet objectif, ça fait plus de 10 ans qu’on parle de cet objectif et qu’on ne l’atteint pas.

Manitoba

Immigration