•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une contravention de 170 $ pour avoir circulé en unicycle électrique

Vincent et Martin Cyrenne dénoncent que l'unicycle électrique ne soit pas officiellement permis sur la voie publique.

Vincent et Martin Cyrenne déplorent que l'unicycle électrique ne soit pas officiellement permis sur la voie publique.

Photo : Radio-Canada

Catherine Bouchard

Des Trifluviens ont reçu une contravention de 170 $ pour avoir utilisé leur unicycle électrique sur la voie publique. Ils réclament que ce type de transport alternatif soit permis à Trois-Rivières.

Vincent Cyrenne et un de ses amis ont reçu la contravention le 4 novembre. M. Cyrenne circulait avec l'unicycle électrique de son frère Martin Cyrenne. Les deux hommes s'expliquent mal pourquoi ils ont reçu ce constat, alors que l'unicycle n'est clairement interdit dans aucune réglementation.

S'il faut le payer la contravention, on va la payer, mais que l'été prochain, on puisse en faire en toute légalité, c'est ça qu'on veut. Qu'en 2019, on se fasse arrêter pour avoir utilisé un moyen de transport écologique, ça n'a aucun sens, déplore Martin Cyrenne.

L'unicycle électrique est un appareil à une roue, propulsé par un moteur électrique. Les changements de direction se font par des pressions des mollets sur la roue.

Le règlement appliqué par le policier stipule que ces véhicules sont exemptés d'immatriculation de façon permanente, car ils n'ont pas le droit de circuler sur un chemin public. Or, sur le site de la Société d'assurance automobile du Québec (SAAQ), une liste exhaustive des véhicules interdits sur la voie publique n'inclut pas l'unicycle électrique.

Le bolide pourrait être considéré comme un type de vélo électrique, mais le Code de la sécurité routière prévoit que ce type d'appareil doit avoir de deux à trois roues.

Des Trifluviens ont reçu une contravention de 170 $ pour avoir circulé avec leur unicycle électrique sur la voie publique.

Des Trifluviens ont reçu une contravention de 170 $ pour avoir circulé avec leur unicycle électrique sur la voie publique.

Photo : Radio-Canada

Les deux frères ont d'ailleurs interpellé les élus de Trois-Rivières pour réclamer une modification à la réglementation municipale pour permettre clairement l'utilisation de ce type de transport. Ils espèrent qu'il soit permis dans les pistes cyclables, notamment.

La question n'est même pas à savoir si ça devrait être interdit ou non. C'est évident qu'on devrait les permettre. La question, c'est plutôt l'encadrement par rapport à la sécurité. En ce moment, on ne devrait pas pénaliser nos citoyens qui partagent notre vision de mobilité durable, estime la conseillère du district des Forges, Mariannick Mercure.

La Colombie-Britannique a déposé en octobre un projet de loi qui permettra ce type de véhicule sur la voie publique dans l'ensemble de la province. Chaque ville pourra décider d'autoriser ou non ce moyen de transport alternatif et de mettre des balises pour le partage de la voie publique.

Mauricie et Centre du Québec

Justice et faits divers