•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sécurité à la bibliothèque du Millénaire : des citoyens inquiets par le budget de la Ville

Un gardien de sécurité de dos dans la bibliothèque du Millénaire.

De nombreux citoyens dénoncent les mesures de sécurité à la bibliothèque du Millénaire en particulier l'usage d'un dispositif de balayage corporel et la fouille systématique des sacs à l’entrée de l’établissement.

Photo : Radio-Canada / Lyzaville Sale

Radio-Canada

Le groupe de citoyens Millennium for All, qui critique les mesures de sécurité à la bibliothèque du Millénaire, espère toujours que la Ville de Winnipeg acceptera ses recommandations pour y établir des services communautaires.

En septembre, après des échanges avec des Winnipégois et des représentants de la bibliothèque, le groupe avait proposé une approche moins coercive qui inclut entre autres la création d’une formation en intervention non violente en situation de crise, un nouvel espace communautaire et l’embauche de deux employés supplémentaire dédiés à la résolution de crises.

« Nous souhaitons voir un leadership fort de la part du conseil municipal. Deux mois sont passés depuis que nous avons fait nos recommandations », souligne la porte-parole du groupe, Sarah Broad.

Celle-ci mentionne que les membres de Millennium for All sont inquiets puisque les objectifs de dépenses pour les quatre prochaines années annoncées par la Ville en octobre n’incluent pas d’argent pour couvrir les dépenses liées aux propositions du groupe.

« C’est décevant. Nous craignons que l’augmentation de 0,5% des dépenses prévue par la Ville ne couvre même pas l’inflation », dit Sarah Broad.

Les nouvelles mesures de sécurité à la bibliothèque du Millénaire ont été mises en place le 18 février.

Des agents de sécurité fouillent un homme dans une bibliothèque.

Les visiteurs de la bibliothèque du Millénaire doivent désormais passer un nouveau contrôle de sécurité avant d'entrer.

Photo : Radio-Canada

Ces mesures de sécurité, que certains citoyens comparent à celles dans les aéroports, ont été mises en place afin de faire face à une augmentation du nombre d’incidents et leur gravité.

Pour Sarah Broad il est important de protéger les bibliothèques et leur accès, car elles sont des espaces communautaires, particulièrement pour les gens plus vulnérables.

« Il y a des gens pour qui la bibliothèque est un lieu sûr, inclusif et sécuritaire. Nous accordons une grande importance à la sécurité de la communauté, y compris les personnes qui, pour le moment, ne peuvent pas accéder à la bibliothèque ou du moins ne se sentent plus en mesure d’y aller », rappelle-t-elle.

Avec les informations de Sean Kavanagh

Manitoba

Prévention et sécurité