•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La police met le public en garde contre une fraude par carte SIM

Une carte SIM prête à être insérée dans un téléphone.

Selon la PPO, les fraudeurs utilisent la carte SIM des téléphones pour avoir accès à des informations personnelles.

Photo : getty images/istockphoto / AndreyPopov

Radio-Canada

Selon les autorités, les fraudeurs utilisent les cartes SIM des téléphones cellulaires pour accéder aux courriels de leurs victimes, à leurs comptes sur les réseaux sociaux, à leurs listes de contacts et à leurs informations bancaires.

La Police provinciale de l'Ontario (PPO) et le Bureau de la lutte contre la fraude grave, un nouvel organisme ontarien composé d'enquêteurs et de procureurs de la Couronne spécialisés dans les crimes financiers complexes, mettent en garde le public contre cette nouvelle pratique.

Ces organisations, en partenariat avec le Centre antifraude du Canada (CAFC), expliquent qu’en échangeant des cartes SIM et en utilisant le portage de numéros de téléphone, les fraudeurs peuvent vider les comptes bancaires des utilisateurs ou faire une demande de crédit à leur nom.

Un fraudeur peut en effet se faire passer pour le titulaire d'un compte mobile et dire que son téléphone a été perdu ou volé. Le numéro de téléphone est alors relié à une nouvelle carte SIM et à un nouvel appareil que le fraudeur commande. À partir de là, il peut accéder à une multitude d'applications.

Entre-temps, les victimes perdent l'accès à leur service téléphonique et se voient généralement incapables d'accéder à leurs comptes.

Conseils pour se protéger

Dans un communiqué, les autorités donnent quelques conseils pour se protéger contre ce genre de fraude :

  • Garder les renseignements personnels confidentiels, en évitant par exemple de publier sa date de naissance sur les réseaux sociaux.
  • Ne pas répondre aux courriels d'hameçonnage ou aux messages texte qui demandent de confirmer un mot de passe ou de mettre à jour les renseignements d'un compte.
  • Utiliser un gestionnaire de mots de passe qui n'est pas en ligne.
  • Contacter son opérateur téléphonique pour connaître les mesures de sécurité supplémentaires qui pourraient être offertes.
  • En cas de perte ou de vol d'un appareil mobile, contacter immédiatement son fournisseur de services.

Fraude

Justice et faits divers