•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un conseil scolaire soutient les élèves de l'école que fréquentaient les frères Bastidas

Des voitures de police devant une maison avec un ruban jaune devant une résidence.

Les corps de Jonathan Bastidas, 12 ans, et de Nicholas Bastidas, 9 ans, ont été retrouvés dans cette maison mercredi soir. Leur père a été inculpé de deux chefs de meurtre au premier degré.

Photo :  CBC / Tina Mackenzie

Radio-Canada

Le conseil scolaire catholique de Dufferin-Peel apporte du soutien psychologique aux élèves et membres du personnel de l'école élémentaire catholique St. Bonaventure où étaient inscrits Jonathan et Nicholas Bastidas, qui ont été retrouvés morts mercredi soir dans une maison d'un quartier résidentiel calme de Brampton, en Ontario.

Le père des garçons de 9 et 12 ans, Edwin Bastidas a été inculpé de deux chefs de meurtre au premier degré. Il est en détention provisoire.

Les gens ont simplement besoin de soutien dans un moment pareil, a déclaré la Dre Susan Sweet, psychologue clinicienne et responsable de la santé mentale au conseil scolaire catholique de Dufferin-Peel.

Nous essayons de traiter chaque perte de la même façon, a-t-elle ajouté.

Une femme parle en entrevue.

Dre Susan Sweet est psychologue clinicienne et agente de liaison en santé mentale pour le conseil scolaire catholique de Dufferin-Peel.

Photo :  CBC / Tina Mackenzie

L'école élémentaire catholique St. Bonaventure va de la prématernelle à la 8e année et, selon Mme Sweet, du soutien psychologique est fourni en fonction de l'âge des élèves et des besoins de chacun.

Nous essayons d'avoir une approche où ce que nous faisons pour une personne, nous le faisons pour tous. Nous essayons donc de traiter de la même manière toute perte dans notre communauté, de manière à éviter les stigmates et les jugements, a-t-elle déclaré.

Le conseil scolaire rapporte que la nouvelle de la mort des deux garçons a attristé l'école et la communauté au sens large.

Bruce Campbell, directeur général des communications du conseil scolaire, a déclaré qu'en plus des conseillers en deuil, des prières ont été offertes aux élèves, au personnel et à l'ensemble de la communauté.

Un homme au crane rasé parle dans le hall d,un établissement avec des escaliers.

Bruce Campbell, directeur des communications du conseil scolaire, a déclaré qu’une « commémoration appropriée » sera organisée en mémoire des deux élèves.

Photo :  CBC / Tina Mackenzie

Ce sont des situations très difficiles et, malheureusement, dans notre conseil scolaire, nous voyons de temps en temps des événements qui vous font ressentir la tristesse et le chagrin lorsque vous entrez dans une école. Cela affecte non seulement les élèves, mais aussi bien les enseignants, a déclaré Bruce Campbell.

Campbell a déclaré que le conseil scolaire tiendra une commémoration appropriée pour les deux étudiants, à une date qui sera annoncée prochainement.

C'est difficile. Vous parlez de jeunes enfants, d'enfants d'âge moyen et d'adultes. Cela affecte tout le monde différemment.

Avec les informations de CBC

Toronto

Psychologie