•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une nouvelle collection pour les 5 ans du magasin de réemploi Phase 2

L'intérieur du magasin Phase 2 avec de nombreux articles à vendre.

La collection annuelle du magasin de Réemploi Phase 2 propose des articles de cuisine et des décorations de Noël.

Photo : Radio-Canada / Benoît Jobin

Marie-Jeanne Dubreuil

La Régie des matières résiduelles de la Manicouagan (RGMRM) a célébré le cinquième anniversaire de son magasin de réemploi Phase 2 lundi en lançant sa nouvelle collection.

La collection compte plus de 400 items, composés presque entièrement de matériaux réutilisés, comme plusieurs autres objets en magasin.

La directrice de l'organisme, Isabelle Giasson, explique que tout est fait sur place.Ce sont des créations de toute pièce par nos employés dans notre atelier et qui sont faits à partir d’objets ou de meubles apportés par la population à l’écocentre. On transforme et on en fait quelque chose avec une valeur ajoutée.

Isabelle Giasson sourit à la caméra, entourée d'objets à vendre.

La directrice générale de la RGMRM, Isabelle Giasson.

Photo : Radio-Canada / Benoît Jobin

Le concept du magasin de réemploi de la RGMRM est encore aujourd’hui un concept unique au Québec. Il offre à ses visiteurs des objets revalorisés, mais aussi de seconde main et des produits écologiques et locaux.

D’autres magasins similaires pourraient toutefois faire leur apparition ailleurs au Québec dans les prochains mois. Mme Giasson affirme s’être fait approcher par des municipalités d’ailleurs au Québec dans l’optique de reproduire le concept dans leur propre régie des matières résiduelles.

On a un modèle qui inspire, ajoute-t-elle.

Des items construits avec des clubs de golf, des planches à neige et des bâtons de hockey.

Plusieurs objets de la collection 2019 ont une thématique sport.

Photo : Radio-Canada / Benoît Jobin

Un rendez-vous manicois

Si le magasin de réemploi Phase 2 n’a pas eu de hausses d’achalandages drastiques dans les dernières années, Isabelle Giasson croit que l’endroit est de plus en plus implanté dans le quotidien des Manicois.

On est l’endroit où on peut trouver la perle rare, le petit item vintage qu’on recherche, explique Mme Giasson. On peut aussi trouver de l’inspiration pour soi-même créer à la maison. Il y a toutes sortes de clientèles : on a des curieux, des gens qui pratiquent la simplicité volontaire, des artisans et plein d’autres types de clientèle, et ce, tout au long de l’année.

Des objets décoratifs en bois avec la forme d'un manchot.

Les collections annuelles du magasin de Réemploi Phase 2 jouissent d'une popularité grandissante, selon Isabelle Giasson.

Photo : Radio-Canada / Benoît Jobin

Le magasin est devenu un point de repère pour Marthe Grenier, qui s’est inspirée d’objets disponibles sur place pour des projets de rénovations et d’artisanat.

J’ai besoin de remplacer deux fenêtres au chalet. Je suis certaine de trouver ça ici, raconte-t-elle.

Accompagnée de ses deux petites-filles, elle en profite pour les sensibiliser aux achats de seconde main et à la revalorisation d’objets usagers.

Nos petits-enfants, c’est notre richesse, affirme Mme Grenier. Ce sont eux qui vont nous représenter un jour. On essaie de leur donner nos connaissances et mes petites-filles sont déjà très bonnes, je trouve.

Une dame et ses deux petites-filles sourient à la caméra.

Marthe Grenier était accompagnée de ses petites-filles, Mégane et Coralie.

Photo : Radio-Canada / Marie-Jeanne Dubreuil

Tournés vers l’avenir

La RGMRM envisage déjà plusieurs projets d’expansions pour son magasin de réemploi. En plus de créer des partenariats avec des commerçants de l’extérieur de la région et de développer la vente en ligne, elle pense même à développer un aspect d’écotourisme au commerce.

On voudrait être un point de repère où on peut venir s’informer sur le réemploi, dit Mme Giasson. C’est peut-être ambitieux, mais on aimerait développer un écomusée du réemploi et peut-être attirer une clientèle plus touristique.

Isabelle Giasson ira présenter le magasin de réemploi Phase 2 au Colloque sur la gestion des matières résiduelles à Lévis les 13 et 14 novembre.

Côte-Nord

Économie sociale et de partage