•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La scierie Tolko ferme à Kelowna et licencie 174 travailleurs de façon permanente

Une enseigne adjacente à une clôture grillagée fermée donnant sur une réserve de rondins empilés.

L'usine de Kelowna était en activité depuis les années 1930.

Photo : Radio-Canada / Dominika Lirette

Geneviève Lasalle

La scierie Tolko, qui a suspendu ses activités pour une période indéterminée en septembre dernier, annonce qu’elle fermera définitivement sa division de Kelowna le 8 janvier 2020. Au total, 174 personnes perdent leurs emplois.

Les employés ont été informés de la décision plus tôt dans la journée. Dans un communiqué, la compagnie forestière affirme qu'ils recevront bientôt des informations détaillées sur leurs futures indemnités de licenciement et leurs avantages sociaux.

L’entreprise justifie cette décision notamment par les coûts élevés des équipements et des conditions précaires du marché.

Les opérations forestières de Tolko s'étendent de la Colombie-Britannique au Manitoba. En août, la scierie de Quesnel a été fermée. Quant à ce qu'il adviendra des autres usines de l'entreprise, le porte-parole Chris Downey répond qu'il préfère se concentrer sur les employés licenciés. En ce moment, nous voulons les appuyer dans le processus de transition, explique-t-il.

Il encourage les employés à poser leur candidature pour tout poste à pourvoir dans d'autres scieries de l'entreprise.

Colombie-Britannique et Yukon

Industrie forestière