•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

École Beausoleil : le CSF rencontrera les parents mardi

L'immeuble de deux étages dispose d'une cour de récréation et est décoré de peintures murales.

L'établissement accueille 86 élèves de la maternelle à la 3e année.

Photo : Radio-Canada / Adrien Blanc

Adrien Blanc

Le Conseil scolaire francophone de la Colombie-Britannique (CSF) rencontrera les parents d'élèves de l'école Beausoleil d'Oak Bay, mardi, pour répondre à leurs inquiétudes concernant l'avenir de l'établissement.

Le CSF est seulement locataire des bâtiments situés sur la rue Bank, où sont scolarisés 86 élèves francophones de la maternelle à la 3e année.

Or, le bail expirera en juin prochain et le propriétaire, le conseil scolaire du Grand Victoria, envisage de récupérer une partie des locaux pour y organiser des classes en anglais.

La présidente de l'Association des parents d'élèves, Rebecca Mellett, affirme toutefois avoir reçu un courriel du CSF l'informant que le bail a été étendu à juin 2021.

Nous sommes contents d'entendre dire que nous avons encore un peu plus de temps pour que l'école et le CSF cherchent un endroit particulier pour nos enfants, commente-t-elle, craignant que l'école doive, à terme, à déménager.

Elle attend toutefois de voir le document officiel. Elle aimerait aussi savoir si l'école francophone devra accueillir des classes anglophones.

J'entends dire que le district scolaire anglophone 61 va installer des [salles de classes préfabriquées] pour leurs élèves ici, indique-t-elle. Alors on ne sait pas. Est-ce que ça va être pour les élèves qui étudient en français ?

S'il y a une possibilité que l'école ne continue pas après 2021, nous disons au CSF : faites-le-nous savoir.

Rebecca Mellett, présidente de l'Association des parents d'élèves de l'école Beausoleil

Le CSF n'a pas souhaité faire de commentaire, préférant attendre la rencontre de mardi pour donner plus d'informations.

La rencontre doit avoir lieu à 17 h à l'école. Le directeur général du conseil, Michel St-Amant, et son secrétaire-trésorier, Sylvain Allison, devraient être présents. Tous les parents sont conviés.

Le conseil scolaire du Grand Victoria n'a pas donné suite à une demande d'entrevue vendredi.

Colombie-Britannique et Yukon

Éducation