•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Inauguration du premier site commémoratif de la Première Guerre mondiale au Québec

Une photo d'archive de l'un des canons des troupes allemandes.

Sept canons de la Première Guerre mondiale ont été pris aux troupes allemandes par l'armée canadienne.

Photo : Imperial War Museum

Fanny Samson

Le premier site commémoratif du Québec entièrement dédié à la Première Guerre mondiale a été inauguré samedi matin sur les plaines d'Abraham.

Sept canons pris aux troupes allemandes, des trophées de guerre, ont été installés derrière le manège militaire Voltigeurs de Québec. Ils étaient auparavant éparpillés sur les plaines d'Abraham, et ce depuis 1926.

Ces canons ont été capturés durant l'offensive du mois d'avril à Vimy en 1917, et les autres canons ont été capturés par un bataillon du Corps expéditionnaire canadien à partir du mois d'août, jusqu'à l'armistice le 11 novembre 1918, raconte l'un des organisateurs de la cérémonie officielle, le major à la retraite François Lafond.

Le site avait déjà été dévoilé en mai 2018, mais l'aménagement final avait été retardé en raison de problèmes de financement.

On avait déplacé les canons qui étaient disséminés un peu partout sur les plaines d'Abraham. On devait les mettre sur des bases de béton, et puis les coûts de réalisation de ces travaux-là se sont avérés plus importants, explique M. Lafond.

Des canons derrière le manège militaire

Les canons ont d'abord été déplacés derrière le manège militaire en mai 2018.

Photo : Radio-Canada / Martine Côté

Divers partenaires, dont Patrimoine canadien et la Légion royale canadienne, ont contribué à mettre en place ce projet commun de la Commission des champs de bataille nationaux et le régiment des Voltigeurs de Québec.

Les visiteurs pourront découvrir comment ces canons se sont retrouvés à Québec et quelles sont leurs particularités.

Parcelle importante de l'histoire canadienne

Selon l'historienne Hélène Quimper, qui travaille à la Commission des champs de bataille nationaux, il s'agit d'un élément important qui rappelle le rôle du Canada lors de ces efforts de guerre.

C'est là que le Canada est vraiment entré parmi les grandes nations. C'est là que le Canada s'est démarqué lors de ce conflit, donc c'est très important, car ça met en valeur notre collection et ça met en valeur la Première Guerre mondiale, précise-t-elle.

Des monuments, comme la Croix du sacrifice, mettent de l'avant les soldats qui ont combattu durant plusieurs guerres, mais aucun n'était dédié uniquement à la Première Guerre mondiale.

C'est le seul site qui est dédié de façon exclusive à la Première Guerre mondiale au Québec, alors c'est une première en ce sens-là.

François Lafond, major à la retraite

Les canons sont très représentatifs, parce que justement ils ont été capturés durant diverses batailles qui sont mémorables, ajoute François Lafond.

Les voltigeurs songent à proposer un nouveau projet de commémoration, consacré cette fois à la Seconde Guerre mondiale. On va voir ce que la Commission des champs de bataille nationaux réserve comme accueil si on arrive avec une deuxième proposition, affirme l'ancien voltigeur.

Québec

Histoire