•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des mammouths découverts au fond d’un piège

Les restes d'un mammouth.

Dix mois de fouilles ont permis de mettre au jour 824 os de mammouth.

Photo :  INAH/Edith Camacho

Radio-Canada

Quelque 800 os provenant d'au moins 14 mammouths qui auraient vécu il y a plus de 14 000 ans ont été découverts dans le centre du Mexique, a annoncé l'Institut national d'anthropologie et d'histoire (INAH).

Les ossements des gigantesques mammifères herbivores ont été trouvés à Tultepec, une ville du centre du Mexique, à environ 45 kilomètres de la capitale.

Les paléontologues estiment qu'au moins cinq troupeaux de mammouths vivaient dans cette zone où habitaient aussi des humains, et d'autres animaux.

Les mammouths ont vécu dans cette région pendant des milliers d’années. Ils y ont grandi, s’y sont reproduits et y sont morts.

Luis Cordoba, INAH

Ils vivaient aux côtés d’autres espèces herbivores telles que des bisons, chevaux et des chameaux.

Un piège efficace

L’INAG explique que les restes des bêtes ont été trouvés au fond de deux énormes pièges, des fosses creusées par des humains et destinées à capturer des animaux herbivores.

Cette découverte montre que l'organisation sociale humaine de l’époque leur permettait de modifier leur environnement pour chasser.

Les fosses mesurent 1,7 mètre de profondeur et 25 mètres de diamètre.

Les fosses mesurent 1,7 mètre de profondeur et 25 mètres de diamètre.

Photo : INAH/Melitón Tapia

Les fosses mesurent 1,7 mètre de profondeur et 25 mètres de diamètre. Des fouilles sont toujours en cours sur le site.

Les archéologues pensaient jusqu’à aujourd’hui que les premiers humains ne tuaient les mammouths que s’ils étaient vieux, blessés ou pris dans un piège naturel.

Cette mise au jour laisse toutefois à penser que l’humain planifiait ses activités de chasse il y a 14 000 ans, ce qui représente une surprise.

Ce n'est pas la première découverte survenue au Mexique dans ce domaine. Dans les années 70, au cours des excavations nécessitées par la construction du métro de Mexico, les restes d'un mammouth avaient été exhumés dans le nord de la capitale.

Avec les informations de Agence France-Presse

Anthropologie

Science