•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les VUS paieront plus cher pour se stationner dans Le Plateau-Mont-Royal

L'arrondissement veut protéger l'environnement et renflouer ses coffres.

Deux VUS stationnés dans une rue du Plateau-Mont-Royal.

Deux VUS stationnés dans une rue du Plateau-Mont-Royal.

Photo : Radio-Canada / Thomas Gerbet

Thomas Gerbet

La croissance du nombre de camions légers est fulgurante sur l'île de Montréal. Leur nombre a doublé depuis 2004 et, aujourd’hui, un véhicule de promenade sur trois est un VUS.

Luc Rabouin, nouveau maire du Plateau-Mont-Royal, annoncera, lors du conseil d’arrondissement du 2 décembre, le tarif supplémentaire de vignettes de stationnement qui sera imposé aux détenteurs des « voitures les plus polluantes et émettrices de gaz à effet de serre ».

À 140 $, le prix de la vignette de stationnement sur le Plateau est déjà le plus élevé de toute la ville.

L’arrondissement et le cabinet du maire n’ont pas souhaité donner plus de détails sur le nouveau règlement pour l’instant.

La mesure ne figurait pas sur la plateforme électorale de Luc Rabouin, qui a été élu avec 67 % des voix le 6 octobre, en remplacement de Luc Ferrandez.

Le nouveau maire souhaite s’inscrire dans la continuité en matière de verdissement, d'apaisement de la circulation, d'aménagement favorable au transport actif et au transport en commun.

La transition écologique, c’est une priorité. (...) Les résidents du Plateau veulent qu'on agisse maintenant, pendant qu'il est encore temps.

Luc Rabouin, maire du Plateau-Mont-Royal, lors du conseil d'arrondissement du 4 novembre.

Situation financière difficile au Plateau-Mont-Royal

Louis Rabouin regarde l'animateur Gerald Fillion.

Luc Rabouin, maire du Plateau-Mont-Royal

Photo : Radio-Canada

Pour boucler son budget présenté la semaine dernière, l’arrondissement devait trouver deux millions de dollars de revenus supplémentaires. Les nouvelles vignettes de stationnement vont y contribuer.

De plus, des vignettes mensuelles vont être proposées dans l’ouest de l’arrondissement, comme elles le sont déjà dans l’est depuis 2015.

Il nous manque de l'argent pour boucler le budget.

Luc Rabouin, maire du Plateau-Mont-Royal, lors du conseil d'arrondissement du 4 novembre.

C’est la première fois en huit ans que l’arrondissement dégèle le coût de la vignette de stationnement. Le prix n’augmentera toutefois pas pour les autres véhicules, indique le cabinet du maire.

L'arrondissement fait déjà payer presque 100 % du stationnement dans les rues commerciales avec les parcomètres et environ 50 % des rues résidentielles sont réservées aux détenteurs de vignettes.

Dans certaines rues, la mairie a même vendu 130 % de vignettes. Cela signifie qu'il y a plus de détenteurs de vignettes que de places, ce qui peut créer des frustrations.

Trois fois moins cher dans Ville-Marie

Des panneaux de stationnement à Montréal

Des panneaux de stationnement à Montréal

Photo : Radio-Canada / Pasquale Harrison-Julien

Au cœur du centre-ville, dans l’arrondissement Ville-Marie, dont Valérie Plante est la mairesse, le prix de la vignette de stationnement est de 52 $. Un tarif qui n’a pas bougé depuis les années 1980.

S’il y a un endroit où ça devrait être très cher pour avoir une place de stationnement, c’est bien au centre ville, réagit la directrice du Conseil régional de l’environnement de Montréal, Coralie Deny. J’ose espérer qu’ils vont le faire.

Une place de stationnement coûte entre 600 et 1200 $ à entretenir par année, selon une étude du Victoria Transport Policy Institute. Il faut l’asphalter, la nettoyer, la déneiger…

Même à 140 $, on s’entend qu’on n’est très loin du vrai coût de l’usage d’un espace public à des fins privées, dit Coralie Deny.

La mairesse et son équipe se sont commis sur l’atteinte d’objectifs très ambitieux, avec 55 % de baisse des GES d’ici 2050. S’ils veulent y arriver, il n’auront pas le choix de s’attaquer au stationnement.

Coralie Deny, directrice générale du Conseil régional de l'environnement de Montréal

90 % des places de stationnement dans les arrondissements de Montréal sont gratuites, selon une analyse publiée par la ville de Montréal en 2016. Le reste est constitué de parcomètres ou de vignettes.

À lire mercredi : La révolution du stationnement aura-t-elle lieu à Montréal?

À lire jeudi : La Ville montre-t-elle l'exemple?

D’immenses disparités selon les arrondissements pour le prix de la vignette annuelle

En orange, les arrondissements de Montréal.

En orange, les arrondissements de Montréal.

Photo : Ville de Montréal

En 2016, la Ville s’est donné comme objectif de « simplifier et harmoniser les pratiques municipales de gestion et de tarification du stationnement ». Mais force est de constater que les différences sont encore énormes, même entre les arrondissements densément peuplés du centre-ville.

  • Ahuntsic-Cartierville

60 $ (105 $ pour une deuxième vignette)

  • Anjou

10 $ (20 $ pour une deuxième vignette)

  • Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce

50 $ pour un véhicule électrique (170 $ pour une deuxième vignette)

75 $ pour une cylindrée de moins de 1,6 litre (195 $ pour une deuxième vignette)

90 $ pour une cylindrée entre 1,7 et 2,2 litres (210 $ pour une deuxième vignette)

120 $ pour une cylindrée de plus de 2,3 litres (240 $ pour une deuxième vignette)

  • Lachine

25 $ (même prix pour une deuxième vignette)

  • LaSalle

Première vignette gratuite (60 $ pour une deuxième vignette)

  • Le Plateau-Mont-Royal

140 $ (280 $ pour une deuxième vignette)

  • Le Sud-Ouest

85 $ (170 $ pour une deuxième vignette)

  • L'Île-Bizard-Sainte-Geneviève

Vignette gratuite sur une rue, mais payante (110 $) sur deux autres rues (2 $ pour une deuxième vignette)

  • Mercier-Hochelaga-Maisonneuve

69,57 $ (même prix pour une deuxième vignette)

  • Montréal-Nord

Pas de vignettes de stationnement

  • Outremont

80 $ (160 $ pour une deuxième vignette)

55 $ pour un véhicule électrique (80 $ pour une deuxième vignette)

L’arrondissement a annoncé une réforme radicale en mai dernier dans le but de faire payer tous les stationnements.

  • Pierrefonds-Roxboro

Vignettes gratuites

  • Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles

31 $ (même prix pour une deuxième vignette)

  • Rosemont-La-Petite-Patrie

61 $ pour un véhicule électrique (292 $ pour une deuxième vignette)

91 $ pour une cylindrée inférieure à 2 litres (292 $ pour une deuxième vignette)

120 $ pour un véhicule de cylindrée supérieure à 2 litres (292 $ pour une deuxième vignette)

  • Saint-Laurent

60 $ (120 $ pour une deuxième vignette)

  • Saint-Léonard

Vignettes gratuites

  • Verdun

53 $ (106 $ pour une deuxième vignette)

  • Ville-Marie

52 $ (104 $ pour une deuxième vignette)

  • Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension

73 $ (142 $ pour une deuxième vignette)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Grand Montréal

Politique municipale