•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un record de froid vieux de 98 ans pourrait être pulvérisé à Québec la nuit prochaine

Les pistes de la station de ski de Stoneham enneigées.

De la neige est tombée dans la nuit de jeudi à vendredi dans la région de la Capitale-Nationale.

Photo : Radio-Canada / Maxime Denis

Radio-Canada

La région de Québec pourrait pulvériser un record de froid datant de 1921 la nuit prochaine. Le mercure risque de glisser en deçà des -10,1 degrés Celsius enregistrés il y a près d’un siècle. Si le froid en fait grelotter plusieurs, les skieurs, eux, sentent que la saison approche.

À la station touristique Stoneham, les canons à neige ont fonctionné à plein régime vendredi.

Alain Laroche, responsable de l’enneigement à la station de ski, espère ouvrir les pentes dès le 29 novembre.

La température est là, s’enthousiasme-t-il. L’idéal, c’est un mercure autour de - 3, - 5 degrés Celsius.

Le froid qui balaie les deux rives est là pour rester, ce qui favorisera l'activité de ses 35 canons à neige.

Nous en avons pour une dizaine de jours de températures froides accompagnées d’averses de neige, explique Alexandre Parent, météorologue d’Environnement Canada.

Ce sont des températures qui permettent de fabriquer de la neige 24 heures sur 24, ajoute l’expert. Le mercure devrait rester sous zéro, même pendant le jour, au cours des deux prochaines semaines.

Le froid ne fait pas que des malheureux, conclut Alexandre Parent. Les stations de ski y trouvent sûrement leur bonheur.

Celle de Stoneham a su se tapisser d’un couvert blanc dès la première nuit d’activité de ses canons à flocons, aidée par la première chute de neige d'importance.

Son ouverture officielle, prévue à la fin du mois, coïncidera avec une période de redoux qui devrait faire remonter le mercure au-dessus des normales saisonnières.

Nous espérons qu'il ne pleuvra pas d'ici là, indique Alain Laroche. C'est ce qui peut vraiment ralentir notre préparation.

Québec

Environnement