•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Amazon ouvrira à Lachine son premier centre d'expédition au Québec

La mise en service des nouvelles installations de la compagnie est prévue pour l'an prochain.

Le reportage de Marie-Claude Morin.

Photo : La Presse canadienne / Chris Young

Jérôme Labbé

Le géant américain du commerce électronique, Amazon, annonce qu'il ouvrira son premier centre d'expédition québécois dans l'arrondissement de Lachine, à Montréal.

La compagnie créera ainsi plus de 300 nouveaux emplois à temps plein, écrit-elle dans un communiqué transmis vendredi matin.

Les nouvelles installations entreront en activité à temps pour la période du magasinage des Fêtes de 2020, prévoit-elle.

Le personnel de ce nouveau centre effectuera la cueillette, l'emballage et l'expédition d'articles destinés aux clients.

Alexandre Gagnon, vice-président d'Amazon Canada, affirme que ce centre permettra de mieux servir les clients de tout le Québec.

L'adresse exacte du site où s'installera la compagnie n'a pas encore été dévoilée, mais selon une source proche du dossier, le géant américain s'installera au 3000 rue Louis-A.-Amos, un site de 37 500 mètres carrés situé non loin de l'aéroport Montréal-Trudeau.

La Ville de Montréal ravie

L'administration Plante a rapidement salué la création du nouveau centre d'opérations d'Amazon, qui représente un investissement de 38 M$ pour la multinationale.

En entrevue téléphonique à Radio-Canada, la mairesse de l'arrondissement, Maja Vodanovic, s'est également réjouie de la nouvelle, même si les commerçants de la métropole souffrent à bien des égards de l'essor du commerce électronique.

Il y a des choses qui sont bonnes et pas bonnes du magasinage en ligne, a-t-elle convenu, mais ça fait des jobs. Et puis d’avoir un grand joueur comme ça à Montréal, ça nous permet de travailler avec lui et d’améliorer les choses.

C’est mieux d’avoir quelqu’un qui est là que de l’avoir loin, parce qu’il agit sur notre territoire de toute façon.

Maja Vodanovic, mairesse de l'arrondissement de Lachine

Aucune subvention n'a été accordée à l'entreprise pour qu'elle vienne s'établir à Montréal, assure la mairesse.

Mme Vodanovic en entrevue.

La mairesse de l'arrondissement de Lachine, Maja Vodanovic.

Photo : Radio-Canada / Jay Turnbull

Amazon possède déjà plusieurs centres d'expédition au Canada, tous situés en Colombie-Britannique, en Alberta et en Ontario. Plus de 6000 personnes y travaillent.

Basé à Seattle, le géant du commerce en ligne a annoncé en novembre 2018 à l'issue d'un grand concours nord-américain – auquel Montréal a d'ailleurs participé – que la compagnie avait choisi Long Island et la banlieue de Washington pour accueillir son deuxième siège social (HQ2). Elle a depuis renoncé à son expansion new-yorkaise.

Avec les informations de La Presse canadienne, et Reuters

Grand Montréal

Commerce