•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le ministre des Pêches à T.-N.-L. accuse un député néo-démocrate de racisme

Il regarde vers sa gauche et fait la moue.

Le ministre des Pêches de Terre-Neuve-et-Labrador, Gerry Byrne

Photo : Radio-Canada / Patrick Butler

Radio-Canada

Le ministre provincial des Pêches accuse le député Jim Dinn de marginaliser les peuples autochtones, une attaque que le néo-démocrate qualifie de stratégie pour « éviter de répondre aux questions » sur la mortalité massive de poissons sur la côte sud de Terre-Neuve.

Jeudi, lors de la période des questions à l'Assemblée législative, Jim Dinn a posé au ministre Gerry Byrne une question dont il cherche la réponse depuis des jours : est-ce que l'entreprise aquacole Northern Harvest avait un plan d’urgence avant la mort de 2,6 millions de saumons d’élevage à l’intérieur de ses cages en septembre dernier?

Au lieu de lui répondre, Gerry Byrne a accusé le député d’opposition de minimiser le rôle que le changement climatique a joué dans cette mortalité. Selon le ministre, Jim Dinn écarte les opinions des groupes autochtones qui soutiennent que l’incident est directement lié aux changements climatiques.

Il écarte ces informations et, en le faisant, il marginalise une perspective partagée par les Autochtones, soutient Gerry Byrne.

Portrait de Jim Dinn.

Jim Dinn est porte-parole du Nouveau Parti démocratique en matière d'éducation.

Photo : Radio-Canada

Gerry Byrne raconte également qu’en juin 2018, lors d’une réunion avec des membres de la Salmonid Association of Eastern Newfoundland, un employé de l’organisme voué à la protection des stocks de saumon a fait des commentaires racistes.

Cet employé a dit qu’il faut souvent s’aplatir devant les peuples autochtones, raconte M. Byrne. Jim Dinn a tenté de clarifier les commentaires de l'employé, mais M. Byrne soutient qu’il n’a pas dénoncé les propos assez fermement.

Jim Dinn contre-attaque

Cette histoire démontre que le ministre évite de répondre aux questions sur l’incident survenu à Northern Harvest, selon Jim Dinn.

C’est encore un autre exemple qu'il fait n’importe quoi pour éviter de répondre aux questions, et peut-être une dissimulation du manquement au devoir de ce ministre par rapport à la mort des saumons, réplique-t-il.

Jim Dinn se dit déçu par les attaques personnelles lancées par M. Byrne. Il ajoute que l’employé qui a fait les commentaires racistes ne travaille plus à la Salmonid Association of Eastern Newfoundland et qu’il maintient de très bonnes relations avec les différents groupes autochtones à Terre-Neuve-et-Labrador.

Avec les renseignements de Meghan McCabe, CBC

Terre-Neuve-et-Labrador

Politique provinciale