•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pourrez-vous faire changer vos pneus d'ici le 1er décembre?

Un travailleur dans un garage avec des pneus.

Les propriétaires de garages peinent à trouver de la main-d'oeuvre en cette période très occupée.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Avec les premiers flocons de neige viennent les rendez-vous chez le garagiste, surtout que cette année, les pneus d’hiver doivent être posés avant le 1er décembre au Québec. Or, en raison du manque de main-d'oeuvre, des garages peinent à répondre à la demande.

Le garage Jean Bureau, à Trois-Rivières, peut habituellement s’occuper de 50 voitures par jour durant la période de changements de pneus. Cette année, c'est plutôt 25 voitures qui peuvent être chaussées quotidiennement.

Après trois mois de recherche, l'entreprise n'a pas pu trouver la main-d'oeuvre saisonnière dont elle a besoin.

Deux jeunes qui travaillent dans un garage.

Les garages de la région manquent de bras pour changer les pneus de leurs clients.

Photo : Radio-Canada

Je cherche encore des gars de pneus. Tous les ans, j'en engage deux. Là, j'en ai aucun. Je suis toujours à la recherche, affirme le gérant d’atelier du garage, Dominic Legendre.

Je n’ai pas le choix, je suis obligé de prendre moins de clientèle.

Dominic Legendre, gérant d’atelier au garage Jean Bureau
L'homme au micro de Radio-Canada dans le garage.

Comme dans plusieurs garages, le gérant d'atelier du garage Jean Bureau à Trois-Rivères, Dominic Legendre, a du mal à trouver des travailleurs pour cette période très achalandée.

Photo : Radio-Canada

C'est la première fois que je vis ça intensément comme ça. C'est incroyable, ajoute-t-il.

Les prochaines semaines s'annoncent donc très occupées, surtout que cette année, la date pour la pose de pneus d'hiver a été devancée de deux semaines. À partir du 1er décembre, tous les automobilistes du Québec doivent avoir des pneus d'hiver.

Trois personnes qui travaillent dans un garage avec des pneus.

Les pneus d'hiver sont désormais obligatoires dès le 1er décembre au Québec.

Photo : Radio-Canada / Camille Carpentier

Généralement, à cette période de l'année, les garages embauchent des étudiants en mécanique automobile pour les aider, mais la pénurie de main-d’oeuvre rend le recrutement difficile.

De plus, les apprentis mécaniciens sont moins nombreux sur les bancs d'école, selon le centre de formation Qualitech.

De manière générale, il y a eu une baisse marquée dans à peu près tous les départements, mais c'est marqué aussi en mécanique auto, explique Maxime Guillemette, directeur chez Qualitech, à Trois-Rivières.

Le copropriétaire du garage Poirier et Fils a réussi à trouver la main-d’oeuvre dont il avait besoin, mais il ressent tout de même les effets de la pénurie d’employés qui afflige d'autres entreprises.

Denis Poirier au micro de Radio-Canada dans le garage

Le copropriétaire du garage Poirier et fils à Trois-Rivières, Denis Poirier, constate qu'il a plus de clients que d'habitude.

Photo : Radio-Canada

On le ressent parce qu'il y a plus de demandes, constate Denis Poirier. C'est plein. Ça nous prendrait un deuxième étage quelques journées par année.

D’après le reportage de Camille Carpentier

Mauricie et Centre du Québec

Prévention et sécurité